Canon menacé de suspension

En présence de tous les protagonistes de la crise, le ministre des Sports a tenu une concertation en vue de trouver un accord. «Le ministre des Sports a demandé aux parties en conflit de respecter les textes de la ligue qui veulent qu’il y ait une convention entre les deux entités d’une équipe professionnelle à savoir l’association et la société. Sous peine de quoi, le Canon sera radié des activités de la Ligue de football professionnel du Cameroun (Lfpc)», confie un cadre du ministère des Sports et de l’Education physique (Minsep), présent à la réunion qui a duré plus de 6h, lundi dernier.

Emmanuel Mvé, président de l’association Canon, qui avant cette concertation, a toujours refusé catégorique de signer une convention semble évoluer dans sa position. «Il faut rester optimiste. Nous avons pris l’engagement de trouver une voie d’entente, une porte de sortie. C’est déjà quelque chose de positif et je crois que la Fécafoot et la Lfpc prendront le relais de l’autorité gouvernementale pour aplanir les derniers points d’achoppements entre les parties », déclare-t-il.

Il poursuit en affirmant que le Canon n’a qu’une porte d’entrée et pas de sortie. «C’est une grande famille et il est nécessaire de discuter entre frères, de s’entendre et de bâtir une grande équipe», conclut-il. L’optimisme d’Emmanuel Mvé semble perçu comme une diversion dans le camp adverse. Car, la faction Ebodé qui pilote la direction générale de la société Canon affirme avoir toujours été favorable à la signature d’un accord (entre la société et l’association) depuis le début de la crise en saisissant l’autre partie par des correspondances.

Raison de plus pour que M. Ebodé s’inquiète du sort qui sera réservé au Canon dans les prochains jours. «La décision du président de la Lfpc, Pierre Semengue est la suivante : pas de convention, plus de match pour le Canon, ce qui rend hypothétique la rencontre Canon-Racing [Ndlr. Cet après-midi, comptant pour la 9e journée de ligue1]». Ce dernier assure que les travaux vont se poursuivre avec la commission mise sur pied par le Minsep pour amener les belligérants à fumer le calumet de la paix. Telle est la substance des assises de sortie de crise au sein du Canon, présidées par le Minsep, Bidoung Mkpatt dans la salle de conférences de son département ministériel en présence du président de la Fécafoot, Tombi à Roko et du président de la Lfpc, Pierre Semengue.