camernews-canon-yde

Canon de Yaoundé: Stage commando à Akono

Canon de Yaoundé: Stage commando à Akono

Le club peaufine sa préparation dans cette ville du département de la Mefou et Akono.

1995 l’année est évocatrice pour Pierre Womé Nlend. En camp d’entraînement depuis dimanche dernier avec ses coéquipiers au collège Stoll dans la ville d’Akono (département de la Mefou et Akono, région du Centre), cette date tambourine dans sa tête. Cette année-là, il disputait, sous les couleurs du Kpa-Kum, sa dernière finale de Coupe du Cameroun remportée (1-0) face à Océan de Kribi) à Yaoundé. Un succès que le capitaine du Canon veut revivre alors que le club affrontera en finale de la 54e Coupe du Cameroun, Yong Sport Academy de Bamenda. Et Stoll semblait le lieu idéal pour préparer cette finale alors qu’à Yaoundé, la PCA, Céline Eko a lancé l’opération «mille supporters» dans chaque quartier.

Dans leur antre, le moindre vrombissement de moteur réussit à créer du vacarme dans ce lieu de « paix ». La presse est annoncée. « Les joueurs se reposent », lance-t-on. Ils viennent de quitter la table (le petit déjeuner prévu à 9h). François Béyokol, gardien de but, perché à une fenêtre de sa chambre, lance quelques blagues. Narcisse Tinkeu, préparateur physique, doit s’organiser pour la séance du soir prévue à 15h. Non loin, Félicité Essono et Marie Thérèse Nga Nkodo, cuisinières, s’activent pour le déjeuner. «Nous cuisinons sur la base du menu déposé par le diététicien. Des repas légers avec beaucoup de fruits et de légumes», confie l’une d’elles.

«Depuis le début du stage, nous n’avons qu’un mot: la victoire. Nous ferons tout pour obtenir ce trophée qui manque autant au Canon de Yaoundé. Nous jouerons à Yaoundé, devant le Président de la République. Cela fait plusieurs années que le Canon n’a pas remporté un trophée», confie Pierre Wome Nlend, capitaine et meilleur joueur de la saison régulière. L’entraîneur, Kisito Eloundou, dit avoir rendez-vous avec l’histoire puisque «c’est l’occasion de se réconcilier avec la grande famille Canon». Les 22 joueurs et cinq encadreurs présents sont tous fascinés à l’idée de serrer la main du Chef de l’Etat. Pour Thierry Onana, attaquant du club, «tout est dans la tête. Nous sommes focalisés sur la finale. La détermination est la même. Nous sommes des gagneurs».

«Nous avons fait sept matchs en 22 jours. Les joueurs avaient besoin de récupération nerveuse et d’aération du cœur. C’est pourquoi nous avons pris une semaine pour gérer tout cela», explique Kisito Eloundou.

Palmarès de Canon de Yaoundé

Vainqueur: 1967, 1973, 1975, 1976, 1977, 1978, 1983, 1986, 1993, 1995 et 1999.

 

camernews-canon-yde

camernews-canon-yde