camernews-can

CAN U17 : le Mali sacré champion d’Afrique

CAN U17 : le Mali sacré champion d’Afrique

Le Mali, impérial, a remporté la 11ème CAN U-17 en s’imposant dans l’ultime rencontre devant l’Afrique du Sud, dimanche 1er mars au Stade Général Seyni Kountché de Niamey sur le score de 2 buts à 0 Une finale haute en couleurs qui s’est déroulée en présence du Premier Ministre du Niger, Brigi Rafini, du Président de la CAF, Issa Hayatou, des membres du Comité Exécutif de la CAF, de nombreux invités de marque et d’un public nombreux.

Les Aiglons du Mali ont pris l’initiative du jeu dès le début de la rencontre en lui imprimant un rythme soutenu. Sidika Maiga, Seikou Koita et Aly Mallé, qui se comprenaient comme larrons en foire, ont multiplié les combinaisons pour porter le danger dans le camp adverse. Par deux fois (27e, 35e), c’est le portier sud-africain qui évitera l’ouverture du score. Du côté des Amajimbos, Nelson Maluleke, le maître à jouer, et Eric Mayo, étaient trop isolés au milieu pour fournir de bons ballons à leurs attaquants. Malgré leur domination les Maliens ne parviendront pas à marquer en première période.

A la reprise, on pensait que les Amjimbos allaient retrouver leur jeu et créer de l’animation. Au contraire ce sont les Aiglons qui ont continué à accélérer le jeu avec des phases déstabilisantes pour leurs adversaires. A force de pousser, les Maliens réussiront à ouvrir le score logiquement par Bagayogho Siaka (66e). Boubacar Traoré, l’attaquant malien, va continuer à faire des misères sur son flanc gauche et offrir la balle du deuxième but à Aly Mallé (78e). Ce dernier à l’entrée de la surface de réparation d’une frappe du gauche ne laissera aucune chance au gardien Mondli Mpoto. A 2 à 0 l’affaire était entendue. La finale avait choisi son champion

Avec cette victoire, le Mali remporte sa première victoire dans cette catégorie après une première tentative en 1997 avec une finale perdue devant l’Egypte. L’équipe malienne, qui a également reçu le trophée fair-play, sera le porte-drapeau du continent au Mondial de la catégorie en octobre au Chili. Il aura à ses côtés l’Afrique du Sud, la Guinée et un Nigeria un peu décevant avec une quatrième place qui n’est pas dans ses habitudes.

Pour le Mali ce triomphe, cinq matches joués, quatre victoires et un nul, dix buts marqués, quatre encaissés, est le premier pour une de ses sélections. Elle intervient vingt ans après l’organisation de la première CAN des cadets à Bamako qui avait été un très grand succès, tant par la qualité du football pratiqué que par l’engouement populaire qu’elle avait suscité.

 

camernews-can

camernews-can