CAN U-17: les cadets vaincus par la Tanzanie

Après une défaite 1-0 dimanche, ils jouent le match amical retour contre cette équipe demain au stade Omnisports de Yaoundé.

Une série de raids solistes. Pas de jeu collectif visible. Mais après, une espèce de reprise en main, d’envie de construire ensemble. La sélection nationale des moins de 17 ans a offert une rencontre à deux rythmes dimanche dernier au stade Ahmadou Ahidjo, à Yaoundé. Le réveil, tardif, en seconde mi-temps, n’a pas permis de remonter le score contre la Tanzanie. Un malencontreux faux-pas dans la préparatioon pour la CAN de la catégorie, qui se joue du 14 au 28 mai à Libreville et Port-Gentil. Les protégés de Bertin Ebwelle, sélectionneur des Lions cadets, ont été contraints à la défaite (1-0) à Yaoundé.  Ils n’ont clairement pas été bons pendant le match, devant des Tanzaniens posés, patrons défensivement et précis dans la conduite du ballon. Passes dans des espaces réduits tenues, défense haute et basse maîtrisées, ils étaient comme propriétaires du ballon. Bakari Shime, sélectionneur des cadets tanzaniens, se réjouit d’ailleurs de cette rencontre sous la pluie.
Le sélectionneur camerounais voulait réviser la cohésion du groupe lors de ce match de préparation. « Nous n’avons pas été très bons durant le match. L’Afrique de l’Ouest et du Sud ont une longueur d’avance sur nous en matière de compétitions des jeunes. Le second match sera différent. Les enfants ont pris les repères par rapport à la surface de jeu. La meilleure ouverture est de capitaliser cette défaite », confie-t-il face à la presse à l’issue de la rencontre. Christian Dyo, défenseur central et capitaine des U-17, déçu de cette prestation parce que : « le coach nous a demandé de nous amuser mais nous n’avons pas su conduire nos actions. Nous allons nous reprendre et suivre les consignes du coach », assure-t-il. Pas de cohésion donc parce que « certains jeunes sont rebelles dans leur comportement. La deuxième mi-temps était meilleure que la première. Courir avec le ballon, ça fatigue. Nous avons joué 15 minutes et n’avons plus existé », poursuit le sélectionneur. Ce dernier dénonce le non-respect des consignes par son groupe et espère avoir une certaine marge de progression demain lors du match retour. Pour la CAN, le Cameroun est logé dans le groupe A avec le Gabon, la Ghana et la Guinée.