camernews-etoo

CAN Gabon 2017/Débat: Samuel Eto’o doit-il aller ou pas dans la tanière des Lions indomptables de football à Libreville ?

CAN Gabon 2017/Débat: Samuel Eto’o doit-il aller ou pas dans la tanière des Lions indomptables de football à Libreville ?

Banni de l’équipe nationale de football du Cameroun au lendemain d’une participation au bilan catastrophique à la phase finale de la Coupe du monde 2014 au Brésil,  Samuel Eto’o avait décidé il y a trois ans de prendre sa retraite internationale. Malgré lui, selon toute vraisemblance.

Le règne du quadruple ballon d’or africain comme capitaine des Lions indomptables entre 2009 et 2014 a été agité par des conflits avec les différents responsables du football camerounais et avec des coéquipiers qui contestaient son autorité de capitaine. L’ambiance délétère qui a régné durant ces moments-là dans la tanière des Lions indomptables a causé une grosse déperdition des capacités de cette équipe à rééditer les exploits qui ont fait d’elle championne d’Afrique en 1984, 1988, 2000 et 2002.

Dans l’espoir de redorer le blason des Lions indomptables, les autorités ont progressivement exclu de la tanière les principaux membres des clans qui s’y affrontaient. Ils ont été remplacés par une nouvelle génération de jeunes joueurs qui ont encore beaucoup à prouver. Les performances de cette nouvelle équipe permettent au Cameroun de rejouer aujourd’hui, une finale de la Coupe d’Afrique des Nations, neuf ans après la dernière disputée à Accra au Ghana.

Mais, même éloigné de la tanière, Samuel Eto’o a toujours pris les nouvelles des Lions indomptables. Durant le déroulement de la 31e phase finale de CAN au Gabon, l’ancien Pichichi de FC Barcelone a posté plusieurs textes sur la toile pour encourager le capitaine Benjamin Moukandjo et ses camarades. Il n’a finalement pas résisté à la tentation de sauter dans un avion pour se rendre sur place à Libreville pour vivre depuis les tribunes du stade de l’Amitié ce dimanche 5 février 2017 à partir de 20h, la finale Cameroun contre Égypte.

Et la présence depuis hier samedi dans la capitale gabonaise de celui qu’on surnomme «Le président» de la tanière des Lions a amené ses nombreux partisans à lui suggérer une visite à l’équipe du Cameroun avant le départ pour le stade.

«Il est l’homme de tous les records de la CAN, le footballeur camerounais le plus titré. Son palmarès et son expérience font de lui un modèle donc une grosse source de motivation pour les jeunes qui sont à leur début à la CAN», justifie dans un forum de footeux, Michel Zack, un inconditionnel de Samuel Eto’o.

«Eto’o est une référence. S’il va parler aux joueurs, s’il va les saluer, on aura fait plus de la moitié du parcours vers la victoire contre l’Égypte. N’oubliez pas que la force des Camerounais c’est le mental» renchérit un autre fan du sociétaire de Antalyaspor en Turquie.

Plusieurs autres camerounais ont réagi dans le même forum pour s’opposer à une présence de Samuel Eto’o auprès de ses jeunes successeurs. «Eto’o est un poisseux, pardon qu’il n’apporte pas sa malchance là-bas. Sous son règne, notre sélection n’a rien gagné et pourtant on avait des joueurs talentueux qui faisaient la force des équipes professionnelles en Europe. Même sans expérience, les Lions actuels ont rempli leur contrat. Ils ont effacé la honte que Eto’o et sa bande nous ont fait subir depuis la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. Le revoir dans la tanière en ce moment, va réveiller les vieux démons» écrit Beaudelais Nji.

Le débat agite les réseaux sociaux. À en croire une source proche de l’ex-capitaine, Samuel Eto’o n’a aucune intention de se rendre dans la tanière avant le match final de la CAN Gabon 2017. De toutes les façons, «il ne sera pas le bienvenu» a indiqué un administrateur de la Fédération camerounaise de football.

camernews-etoo

camernews-etoo