camernews-mission

CAN 2019: Première mission d’inspection de la CAF en septembre 2017

CAN 2019: Première mission d’inspection de la CAF en septembre 2017

C’est l’une des informations contenue dans les résolutions du Comité exécutif de la CAF, réuni ce 20 juillet 2017 à Rabat.

Les inspecteurs de la Confédération Africaine de Football arrivent au Cameroun début septembre 2017. C’est l’une des résolutions prises ce jeudi à Rabat au Maroc au cours du Comité exécutif de la Confédération Africaine de football. Une information qui vient mettre un terme aux rumeurs sur le refus de l’exécutif de l’instance africaine du football, d’effectuer une mission au Cameroun.

La première visite des inspecteurs de la CAF, est annoncée au même moment que l’institution que dirige Ahmad Ahmada décidé d’effectuer des changements importants. Le Comité exécutif a annoncé le « passage à une Coupe d’Afrique des Nations à 24 équipes dès l’édition de 2019 avec un tournoi qui devra se disputer entre les mois de juin et juillet. La compétition continuera à se disputer tous les deux ans, les années impaires et exclusivement sur le continent africain et avec des sélections nationales africaines », lit-on dans le communiqué final des travaux de ce jeudi.

Des changements qui vont contraindre le Cameroun à revoir son organisation. Le dossier de notre pays contient en ce moment 32 stades répartis sur cinq sites à savoir Yaoundé, Douala-Limbe-Buea, Bafoussam et Garoua. Le pays organisateur de la CAN 2019 pourrait bien se voir obligé d’ajouter un autre site. Ce qui entraînera forcément des dépenses supplémentaires.

La CAF a annoncé dans ce sens, « la mise sur pied d’un groupe de travail qui planchera sur la matérialisation des résolutions et proposera un chronogramme d’implémentation à court, moyen et long terme ». Mais d’ores et déjà, le Cameroun a fait savoir, par le voix du Ministre des Sports et de l’Education Physique, qu’il tiendra ses engagements vis-à-vis de la CAF.

A ce propos, les assurances ont été données par les constructeurs des stades Paul Biya d’Olembe (60 000 places) et Japoma de Douala (50 000 places). Les deux principaux stades à construire pour cette CAN, seront disponibles à délai, ont-ils rassuré.

camernews-mission

camernews-mission