CAN 2019 : les lions indomptables éliminés par le Nigéria en 8emes de finale

Tenant du titre, le Cameroun a été éliminé dès les 8es de finale de la CAN 2019 en s’inclinant face au Nigeria (2-3) ce samedi à Alexandrie. Ce match a été totalement fou avec un renversement de situation de chaque côté en 3 minutes. Les hommes de Clarence Seedorf, dont l’avenir s’annonce des plus incertains, se sont montrés beaucoup trop approximatifs face à des Super Eagles qui ont eux aussi commis d’inhabituelles largesses avant de finir fort.

Après une entame de match équilibrée, on sentait les Nigérians plus tranchants et il ne leur fallait pas bien longtemps pour prendre l’avantage. Sur un coup franc, Omeruo remisait sur Ighalo dont la frappe était déviée par Banana pour prendre Onana à contre-pied (1-0, 19e). Loin de réagir, les Camerounais semblaient oublier l’importance de ce match, se contentant d’une possession très basse et totalement stérile. Sans idée et très brouillon, le tenant inquiétait…

gif-ighalo

Le Cameroun renversant !

Mais, subitement, la partie s’animait avant la mi-temps suite à une frayeur nigériane lorsqu’Ekong dégageait sur la poitrine d’Omeruo dans ses 6 mètres. Dans la foulée, Bassogog prenait le meilleur sur Awaziem côté gauche avant de centrer juste devant le but pour Bahoken qui surgissait dans le dos d’un Omeruo apathique pour égaliser à bout portant (1-1, 41e). Nouveau coup de théâtre quelques instants plus tard lorsque l’attaquant d’Angers prenaient le meilleur dans les airs face à Omeruo pour lancer Njie vers le but. L’ailier de l’OM résistait à Aina avant de battre Akpeyi sur sa droite (1-2, 44e). En deux minutes, les Lions, jusque-là apathiques, venaient de totalement renverser la vapeur et de marquer autant que durant leurs trois matchs de la phase de groupes ! Le tenant s’en tirait très bien au vu de leur pâle première période…

gif-but-cameroun

gif-clinton-1

Les Super Eagles rendent la monnaie de la pièce

En tête, les Camerounais se procuraient même une balle de break au retour des vestiaires mais Akpeyi repoussait le centre de Njie dangereusement dévié par Aina. Et pourtant, il suffisait de quelques secondes de déconcentration pour que tout bascule à nouveau. Sur un centre, Awaziem trouvait Musa, qui remisait astucieusement de la poitrine vers Ighalo. Oublié par Banana, le meilleur buteur des éliminatoires de la CAN crucifiait Onana d’une reprise de volée à bout portant (2-2, 63e). Et comme le Cameroun en première période, les Super Eagles renversaient la vapeur en 3 minutes puisque Ighalo, dans tous les bons coups, profitait d’une relance ratée de Banana pour lancer Iwobi qui battait Onana d’une reprise instantanée (2-3, 66e).

gif-ighallo

gif-iwobi

Le Cameroun tentait de réagir mais sans se montrer bien dangereux, à l’inverse des hommes de Gernot Rohr qui frôlaient la balle de match sur deux grosses occasions d’Ighalo, mis en échec à chaque fois par Onana, dont un sauvetage sur la ligne. Si les Lions cèdent leur couronne, les Nigérians vont quant à deux devoir resserrer les vis avant leur quart de finale de mercredi face au vainqueur d’Egypte-Afrique du Sud.

Les compositions de départ :

Nigeria : Akpeyi – Awaziem, Omeruo, Ekong, Aina – Etebo, Ndidi – Musa, Iwobi, Moses Simon – Ighalo.

Cameroun : Onana –  Collins, Banana, Ngadeu, Oyongo – Mandjeck, Kunde – Bassogog, Choupo-Moting, Njie – Bahoken.