camernews-CAN

Can 2019 : le pays s’enlise encore dans la dette et contracte 184 milliards fcfa pour le complexe multisports de Douala-Japoma

Can 2019 : le pays s’enlise encore dans la dette et contracte 184 milliards fcfa pour le complexe multisports de Douala-Japoma

A en croire Le Quotidien de L’Economie qui révèle cette information dans sa parution du vendredi  02 septembre 2016, Alamine Ousmane Mey le ministre des Finances, ainsi que Loukoumanou Waidi, directeur général de BGFI Bank Cameroun,  ont paraphé un accord de prêt de 24 milliards FCFA jeudi dernier à Yaoundé.

184 milliards FCFA, c’est le coût global du complexe multisport de Douala-Japoma, l’une de ces infrastructures prévues accueillir les matchs de la Coupe d’Afrique des nations (Can) de football qu’organise le Cameroun en Janvier 2019.

Et  pour cet évènement sportif de grande importance, nous apprend le journal de Thierry Ekouti, le gouvernement,  a jeudi dernier, signé un accord de prêt de 24 milliards FCFA avec BGFI Bank Cameroun. Une somme qui aux dires de notre confrère, correspond à 15%  du coût total  des travaux à réaliser.

Le quotidien par ailleurs spécialisé dans les questions économiques, précise que le montant concédé au Cameroun, est frappé d’un taux d’intérêt de 6,5% avec « une maturité de sept ans, et 24 mois de différé ».

Les travaux du complexe multisport de Douala-Japoma qui devront être livrés en juin 2018, nous apprend Le Quotidien de L’Economie, seront financés à hauteur de 85%  (160 milliards FCFA) par Eximbank Turquie avec laquelle une convention de prêt a été signée. Quant à la maîtrise d’œuvre, déclare-t-on, celle-ci, sera assurée  par l’entreprise turque Yenigun, ainsi qu’une société américaine.

Les financements de BGFI Bank Cameroun relatifs aux Can 2016 et 2019 qu’organise le Cameroun, affirme-t-on, s’élèvent déjà à 100 milliards  FCFA. Le Quotidien de L’Economie précise que ces derniers, ont entre autres, contribué à l’aménagement des voiries, et à l’éclairage public dans les villes de Yaoundé et Douala, pour le compte du Plan triennal d’urgence.

Après la convention de prêt de 139 milliards signée le 16 août dernier avec une banque italienne pour la construction du stade Paul Biya de Yaoundé-Olembé, c’était donc au tour du complexe multisport de Douala, de voir une convention de prêt paraphée pour sa construction.

 

camernews-CAN

camernews-CAN