CAN 2019: le nouveau mode de qualification

Ce sont désormais les deux meilleures équipes de chaque groupe qui participeront à la compétition selon la CAF.

Avec le passage de 16 à 24 équipes dès la Coupe d’Afrique des nations 2019 décidé lors du symposium du football africain en juillet dernier, c’est toute l’architecture de la compétition qui a été bouleversée. Le système de qualification a donc logiquement été revu puisque jusque-là, seuls les premiers de chacun des 12 groupes, ainsi que les trois meilleurs troisièmes de l’ensemble des éliminatoires, devaient accompagner le pays hôte. Ainsi, dans un courrier daté de la fin de semaine dernière, le secrétaire général par intérim de la Confédération africaine de football, Essam Ahmed, informe les fédérations nationales des nouvelles dispositions en vue de la CAN 2019.

Désormais, les deux premiers de chaque groupe seront qualifiés pour la phase finale de la CAN. Sauf celui du groupe du pays hôte où une seule équipe accompagnera le Cameroun. « Au cas où le pays hôte est classé premier dans son groupe, l’équipe classée deuxième de ce groupe sera qualifiée au tournoi final », précise le courrier. Si jamais le pays hôte n’est pas parmi les deux premiers de son groupe, seul le premier sera qualifié. Tous les matchs du pays organisateur durant les qualifications seront pris en compte dans le calcul des résultats de son groupe.

Il faut noter que la première journée des éliminatoires de la CAN 2019 s’est jouée avant cette décision du Comité exécutif de la CAF. Le Cameroun et le Malawi, vainqueurs lors de cette journée, sont en tête devant le Maroc et les Comores. Pour rappel, la CAF a décidé, le 20 juillet dernier, d’augmenter le nombre d’équipes participantes dès la CAN 2019 et de la faire jouer entre juin et juillet. Le nouveau cahier de charges pour le pays organisateur, lui, n’est pas encore connu. Une certitude, ce n’est plus la commission de la CAF qui inspectera les travaux mais un cabinet d’experts indépendant.