camernews-ghana-supporters

CAN 2016 – Nigéria-Ghana: Le match des supporters a commencé

CAN 2016 – Nigéria-Ghana: Le match des supporters a commencé

A quelques heures du choc entre ces deux équipes rivales d’Afriques de l’Ouest, les communautés nigériane et ghanéenne de Limbe sont plus que mobilisées.
Ambiance particulière, ce mercredi matin au lieu dit “Down Beach” à Limbe, ce secteur qui accueille d’importantes communautés de pêcheurs nigérians et ghanéens. A quelques heures du choc de la deuxième journée de la CAN féminine 2016 entre le Nigéria et le Ghana, tous ne pensent qu’à ce duel opposant ces deux équipes rivales d’Afrique de l’Ouest, déterminant pour leur survie dans la compétition.
La communauté nigériane s’apprête à converger vers le Limbe Omnisports Stadium dès 12 heures 30, sous la conduite de leur chef, Félix Adjimbi. Personne ici ne voit autre résultat qu’une victoire en faveur des Super Falcons à l’issue de ce match de la 2ème journée dans le groupe B. «Le score c’est 3-1 en faveur du Nigéria. Tous les nigérians présents ici vont se mobiliser pour aller soutenir leurs reines, chacun avec son maillot vert et blanc ou son drapeau», assure chief Félix Adjimbi. «Nous sommes prêts pour aller au match. Vous savez, ici à Limbe, nous sommes comme chez nous. Nous irons voir les nigérianes gagner, je peux déjà vous dire que le score du match c’est 3 buts à 1 pour les Super Falcons», renchérit Raymond Kewala.
Limbe: Ghana SupportersWiliam Tchango
Malgré leur nombre moins important, les ghanéens de la place ne se laissent guère intimider par leurs collègues de nationalité nigériane. Plusieurs d’entre eux brandissent déjà le drapeau rouge-jaune-vert, frappé d’une étoile sur la bande jaune et n’attendent plus que l’heure de la rencontre de cet après-midi (16h). «Le Nigéria est une grande équipe, il joue très bien. Nous avons regardé leur premier match contre le Mali (6-0) et aussi le match que le Ghana a joué avec le Kenya (3-1). Mais aujourd’hui, c’est notre jour, c’est notre victoire. Nous allons les battre par 2 buts à 1. Plusieurs fois, nous avons joué contre elles, nous savons comment elles jouent et nous savons aussi comment nos «queens» jouent. Elles ont battu le Mali 6-0, mais le Mali n’est pas le Nigéria», annonce Dewo Godwin, originaire de la Région du Volta au Ghana, sous les bruits de  Vuvuzela distillés par quelques uns de ses compatriotes.
En cas de faux pas, chacune de ces deux formations qui trônent en tête du groupe B aura compromis ses chances de qualification pour les demi-finales. En raison de leur large victoire sur le Mali (6-0), les nigérianes qui ont par ailleurs déjà battu le Ghana par trois fois en finale (1998, 2002 et 2006) de cette compétition ont les faveurs de pronostics. Mais comme l’a indiqué Yussif Basigi, le sélectionneur des «Black Queens» mardi en conférence de presse, les ghanéennes n’ont aucune raison de se laisser impressionner par ces brillantes statistiques.
camernews-ghana-supporters

camernews-ghana-supporters