camernews-journalistes

CAN 2016 – Nigéria-Afrique du Sud: Le pronostic des journalistes nigérians

CAN 2016 – Nigéria-Afrique du Sud: Le pronostic des journalistes nigérians

A quelques heures du choc des demi-finales entre les Super Falcons et les Banyana Banyana, les confrères nigérians fortement mobilisés derrière leur équipe se montrent très optimistes

Pour le compte de la deuxième demi-finale de la Coupe d’Afrique des Nations de football féminin Cameroun 2016, le Nigéria, tenant du titre, affronte l’Afrique du Sud. Un match de revanche pour les Banyana Banyana battues il y a deux ans par leur futur adversaire au même stade de la compétition. La rencontre prévue le mardi 29 novembre 2016 s’annonce décisive. Au cours de la conférence de presse d’avant match tenue ce lundi 28 novembre 2016 au Limbe Omnisports Stadium, Desiree Ellis, la sélectionneuse sud-africaine est allée jusqu’à qualifier cette affiche de «finale avant la finale».

Le Nigéria bénéficiera du soutien de sa forte colonie présente dans la région du Sud-Ouest mais aussi de la cohorte de journalistes partis de ce pays pour suivre de près les activités des super falcons. Très sûrs des qualités de leur équipe, ces hommes de médias habitués à relayer les succès des super Falcons se montrent dans l’ensemble très optimistes pour le match de mardi face à l’Afrique du Sud. «Ce sera un match très excitant. Sur les huit rencontres déjà disputées entre le Nigéria et l’Afrique du Sud, l’Afrique du Sud n’a battu le Nigéria qu’une seule fois. Si nous regardons ces statistiques, il est clair que le Nigéria part favori dans ce match. C’est vrai que l’Afrique du Sud a aussi montré beaucoup de qualités en battant notamment l’Egypte par cinq buts à zéro mais malgré le nul concédé face au Ghana (1-1), le Nigéria a affiché une grande forme depuis le début de cette compétition», observe Chibuogwu Nnadiegbulam, journaliste à Today Fm. Elle  prévoit une victoire du Nigéria sur le score de deux buts à zéro.
C’est le même résultat que pronostique son compatriote Adepoju Tobi. Si le reporter de Top Radio  croit fortement à une victoire des Super Falcons, il pense néanmoins que Florence Omabegmi et ses joueuses n’auront pas la tâche facile face à une équipe sud-africaine très confiante, qui a montré d’énormes qualités offensives lors de la large victoire (5-0) face à l’Egypte, à l’occasion de la troisième et dernière journée de la phase de poule dans le groupe A. Faith Oluchi quant à elle, se veut plus modeste et appelle les Super Falcons à la prudence. «Je pense que ça va être un match difficile. Pour moi, c’est du 50/50. Je pense que les cinq buts marqués par l’Afrique du Sud contre l’Egypte sont de nature à leur booster le moral», analyse-t-elle.
Il n’est surtout pas question, selon cette journaliste de se focaliser sur le passé, notamment la victoire du Nigéria sur les Banyana Banyana en 2014, à l’étape des demi-finales de la CAN en Namibie. «C’est une compétition passée. Nous sommes dans une nouvelle CAN et lorsqu’on regarde les équipes, il y a beaucoup de nouvelles joueuses qui n’étaient pas là en 2014. Il y a de nouveaux staffs techniques. Les sud-africaines sont très techniques et très dangereuses sur les flancs. Je pense que si les Super Falcons tentent de sous-estimer leurs adversaires, elles pourront être surprises dans ce match», avertit la consœur nigériane qui rêve d’un huitième sacre des Super Falcons dans ce rendez-vous continental.
Wiliam Tchango, à Limbe
camernews-journalistes

camernews-journalistes