camernews-cameroun-guinee-malabo

CAN 2015 – Malabo: Un Cameroun méconnaissable tenu en échec par la Guinée (1-1)

CAN 2015 – Malabo: Un Cameroun méconnaissable tenu en échec par la Guinée (1-1)

Les Lions Indomptables du Cameroun ont été particulièrement décevants ce soir lors de la rencontre de la deuxième journée de la phase de poule face à la Guinée. Menant pourtant au score dès la 13ème minute après un but de Chedjou, le Cameroun a été logiquement rattrapé au score à la 42ème minute avant de risquer une défaite par la suite.

A l’image d’un Benjamin Moukandjo, incapable d’aller chercher un ballon qui passait tout près de lui vers la fin de la partie, les lions indomptables ont été méconnaissables ce soir, lors de la rencontre de la deuxième journée de la phase de poule de la Coupe d’Afrique des Nations qui les opposait à la Guinée Conakry. Stéphane Mbia et ses coéquipiers ont semblé pourtant bien débuter la rencontre. Ils ont multiplié des actions dangereuses avant de concrétiser leur domination par l’ouverture du score de Chedjou (13e). Le défenseur de Galatasaray prolongeait un centre anodin de Benjamin Moukandjo dans les buts. L’on croyait dès lors les lions sur une belle lancée, quand subitement ils commençaient à multiplier des déchets. A l’image d’une bourde du gardien Ondoa, heureusement sauvée par la maladresse de l’attaquant adverse.

Un des symboles de cette prestation honteuse du Cameroun n’a été autre qu’Ambroise Oyongo Bitolo. Le défenseur de New York Red Bulls est passé totalement à côté de la partie, lui qui était en retard sur toutes les actions et qui a largement contribué à l’égalisation d’Ibrahima Traoré, libre de tout marquage lorsqu’il recevait un ballon venu du gauche qu’il adressait d’un tir croisé dans les buts d’Ondoa, impuissant (42e). Score de parité à la pause.

De retour des vestiaires, les lions restent incroyablement privés de ballon. En dehors d’Eric Maxime Choupo Moting, Edgard Salli, Aurélien Chedjou et Nicolas Nkoulou, tous les joueurs du Cameroun étaient presqu’en balade. Les erreurs qui se multipliaient ont failli être fatales, si Ondoa n’avait pas brillé pour écarter par exemple une tentative de Traoré (76e). Les occasions des lions en deuxième mi-temps ont souvent été facilement vendangées. Salli (53e), Aboubakar (65e) et Mbia (89e). Les lions qui ont terminé la partie, complètement à genou suscitent logiquement beaucoup d’inquiétude pour la suite de la compétition. La finale du groupe face à la Côte d’Ivoire, mercredi risque d’être humiliante.

 

camernews-cameroun-guinee-malabo

camernews-cameroun-guinee-malabo