camernews-can

CAN 2014 : Les Lionnes à un pas de la Coupe du Monde

CAN 2014 : Les Lionnes à un pas de la Coupe du Monde

Elles affrontent les Eléphantes de Côte d’Ivoire en demi-finale ce soir au Sam Nujoma stadium de Windhoek, en Namibie. En cas de victoire les Lionnes, non seulement disputeront la finale de cette compétition, mais s’adjugerait une place qualificative pour la Coupe du Monde de football féminin, qui aura lieu en mai 2015 au Canada.

Le match de demi-finale qui oppose les Lionnes Indomptables de Cameroun aux Eléphantes de Côte d’Ivoire ce soir au Sam Nujoma stadium de Windhoek, en Namibie revêt plusieurs enjeux. Au-delà de la victoire qui propulsera l’équipe qui l’aura obtenue en finale, elle arrachera en même temps un ticket qualificatif pour la Coupe du Monde de football féminin qui aura lieu au Canada en 2015. C’est l’objectif que se sont fixés les Lionnes Indomptables depuis leur départ du Cameroun. Leur discours, ainsi que celui du staff technique, n’a pas changé et elles y tiennent toujours. « Je pense que les joueuses sont très conscientes. Elles savent que c’est le moment plus que jamais où ça doit passer. Nous avons rappelé aux anciennes que la Coupe du monde, c’est après chaque quatre an. Et d’ici là, vous aurez quel âge ? Elles se sont rapidement rendues compte que ça passe ou ça casse. Donc, les filles sont hyper motivées. Maintenant, nous espérons que tout va se passer sur le terrain comme nous avons prévu », a indiqué Carl Enow Ngachu, le sélectionneur des Lionnes Indomptables.

Ce sera la deuxième fois que les deux équipes se rencontrent. La première fois, c’était en 2012 lors de la 8ème édition de la Can de football féminin en Guinée équatoriale en match de poule. Les Lionnes avaient alors battu les Eléphantes par 4 buts à 1. Mais, ce résultat est loin de distraire les Lionnes, qui savent que la réalité du football, c’est sur le terrain. « C’est une grande équipe qui a beaucoup progressé en Afrique. N’oubliez pas que c’est cette équipe qui a éliminé la Guinée équatoriale, la tenante du trophée. Si la Côte d’Ivoire est en demi-finale, cela veut dire qu’elle a beaucoup progressé », constate Enow Ngachu. Et pour dominer ces Eléphantes les Lionnes sont suffisamment armées selon le coach : « Tel que nous avons vu la Côte d’Ivoire jouer, nous avons fait une mise en place tactique en travaillant aussi par rapport à nos forces. On a remarqué qu’on avait un problème de positionnement lors du dernier match contre le Ghana. On a essayé de rectifier cela (…) Nous avons travaillé sur le gazon synthétique depuis le Cameroun ; c’est vrai que ce n’est pas le même sur lequel nous jouons ici. Synthétique ou pas, nous sommes préparés à toute éventualité. Toutes sont prêtes à défendre les couleurs du Cameroun. Je sais qu’elles ont le mental d’abord. C’est le même discours que j’ai tenu aux filles en les invitant à être costaudes dans la tête et qu’elles doivent démontrer qu’elles ne sont pas à ce niveau pour rien et savoir où elles vont ».

L’on annonce l’arrivée à Windhoek ce jour même en journée d’une délégation camerounaise, avec à sa tête, le Pr Joseph Owona, le président du Comité de normalisation de la Fécafoot, accompagné de Pierre Claver Ongolo, le coordonnateur des équipes nationales nouvellement nommé. L’on imagine que les Lionnes seront davantage motivées à l’arrivée de cette délégation. « On espère qu’ils y vont pour donner des primes aux Lionnes et non leur servir des discours. Sinon, leur présence risque de tout gâter », croit savoir un confrère d’une chaîne de radio émettant à Yaoundé. Le coup d’envoi du match sera donné à 19h à Windhoek, 20h à Yaoundé. Seulement, plusieurs Camerounais s’interrogent encore comment ils feront pour regarder ce match sur une chaîne de télévision.

 

camernews-can

camernews-can