Camtel annonce le démarrage des travaux de pose du câble sous-marin SAIL au cours de ce mois

Dès la semaine prochaine, 3ème semaine du mois d’avril 2018, les travaux de pose en mer, du câble sous-marin de fibre optique South Atlantic Inter Link (SAIL) entre le Cameroun et le Brésil démarreront. La révélation est de la Cameroon Telecommunications (Camtel), maître d’ouvrage de cette infrastructure télécoms à haut débit longue de 5 900 km, approchée par le site d’informations cio-mag.com. Le câble qui est en cours d’acheminement depuis la Norvège, via le navire CS RECORDER, vers la ville de Kribi dans la région Sud du Cameroun, a été fourni par le fabricant français de câble, Nexans. Le contrat lui avait été octroyé en décembre 2016.

Une fois le câble sous-marin de fibre optique débarqué à Kribi, les travaux de déploiement de l’infrastructure télécoms depuis la station d’atterrissement en cours de construction dans la ville côtière, jusqu’à la ville de Fortaleza au Brésil dans la région du Nordeste, pourront démarrer. C’est la société Huawei Marine Networks, spécialisée dans la construction des équipements, qui sera en charge de la pose et de la maintenance du câble sous-marin côté camerounais. Les travaux côté brésilien, sont confiés au groupe télécom espagnol Telefonica.

Le câble SAIL est le fruit d’un accord de partenariat signé le 14 octobre 2015 par David Nkoto Emane (photo), le directeur général de Camtel, l’opérateur historique camerounais, et Yimin Lu, le président directeur général de China United Network Communications Corp (China Unicom), filiale mobile du groupe télécoms China Telecom. D’après les deux parties, ce câble sous-marin de fibre optique sera l’un des rares équipements télécoms à relier directement l’Afrique à l’Amérique du Sud. Coût du projet: 278 milliards Fcfa.