Campo: saisie de 41 pointes d’ivoire embarquées pour le Nigeria

Ces pointes se trouvaient entre les mains de trafiquants supposés bloqués sur l’océan Atlantique après une panne d’essence survenue à Ebondjé, à quelques kilomètres de Campo

 

Un bateau Nigérian transportant des trafiquants supposés d’ivoire a été arreté le jeudi 09 juin 2016 à Ebondjé, à quelques kilomètres de Campo, région du Sud-Cameroun. Il transportait à son bord deux Gambiens, deux Togolais, une dizaine de Nigériens et le reste et des Nigérians.

Les éléments du 11e Bataillon des fusiliers marins de Campo (BAFUMAR), et du Bataillon d’intervention rapide (BIR), les ont interpellés après une panne d’essence qui les a bloqués dans ladite zone.

 

Selon le capitaine de frégate Emile Messomovou, la panne sèche survenue, le capitaine du bateau va envoyer son acolyte acheter du carburant dans le village. Une fois sur les lieux, son attitude va éveiller les soupçons des habitants qui vont aussitôt alerter le commandant de la brigade de gendarmerie de Campo.

Alertés par ce dernier,les fusiliers marins et les éléments du BIR vont intercepter l’embarcation et trouver à l’intérieur une malle contenant 41 pointes d’Ivoire.

Les 42 occupants du bateau ont été mis en garde à vue pour des besoins d’enquête. Dejà, les premiers suspects ont été établies en les personnes du capitaine, de son assistante, d’une dame et de deux jeunes filles, tous de nationalité nigériane.