Cameroun:Prince Charles Abi Enonchong écrit À Paul Biya « le secretaire general Minjustice a vole mon argent »

De la prison centrale de New Bell où il croupit depuis des mois, Prince Charles ABI ENONCHONG a adressé une correspondance à Paul Biya dont nous vous livrons la teneur….Muni d’une ordonnance falsifiée du juge Fidel MANDENGUE Georges GWANMESSIA, Secrétaire Général à vie du Ministère de la Justice a commandité le vol à N.F.C Bank du capital d’ABANE GLOBAL BANK (1.027.000.000) Fcfa dont je suis le P.C.A. Suite au vol il a bloqué l’enquête du SED visant à récupérer l’argent volé (voir pièces annexés)

Pour l’avoir poursuivi par citation directe, il a ordonné la fabrication des plaintes et le décernement d’un mandat d’arrêt contre moi. Je suis à présent détenu à la Prison de New-Bell depuis 4 mois et le tribunal de Grande Instance refuse même de me donner une date d’audience pour faire opposition ou entendre ma demande de libération provisoire.

Tant que je n’aurais pas rétracté ma plainte au Président BIYA, je n’aurais pas de date pour me défendre au tribunal ! Oui, Président BIYA, ça se passe au Cameroun !

Excellence, je ne comprends pas ; tous les camerounais ne comprennent pas comment vous espérez réussir à combattre la corruption quand le Secrétaire Général du Ministère de la Justice est un voleur. Pourtant le Tribunal est censé être le dernier rempart du citoyen camerounais.

Bien qu’il soit retraité depuis 17 ans, le Secrétaire Général du Ministère de la justice depuis 15 ans est devenu un baobab au Minjustice et avec une clique de fidèles a pris la justice camerounaise en otage. Vos ministres ont plus peur de lui que de vous.

Rien n’illustre plus visiblement la décadence dans laquelle la justice camerounaise s’est enterrée que les activités des Procureurs Généraux des Régions issus du dernier conseil de la magistrature lesquels sont tous placés par GWANMESSIA.

EMILE ESSOMBE : PROCUREUR GENERAL DU SUD-OUEST

Cet homme est nommé Procureur Général de la Région du Sud-Ouest le 18 Décembre 2014. Le lendemain, le 19 Décembre 2014, il s’accapare d’une plantation d’hévéa de 650 hectares appartenant à la Société GOLD FLAME INTERNATIONAL. Il chasse les vingt vigiles et expulse 150 personnes-gérants et leurs famille sans droit ni titre et met la plantation dans les mains de sa concubine. Pour se protéger ils remettent 5.000.000 Fcfa par mois au Secrétaire Général Minjustice Georges GWANMESSIA. Le Procureur Général ESSOMBE et ses agents ont déjà vendu à ce jour et empochés plus de 120.000.000 Fcfa payé par CDC et GMG HEVECAM. En moins d’un an, EMIL ESSOMBE est devenu le Procureur Général le plus riche de l’histoire du Cameroun !

LE PROCUREUR GENERAL NORD-OUEST

Ici les avocats ont révoltés et le Procureur Général a été changé.

LA REGION DE L’OUEST : LE P.G, HAROUNA BAKO

L’affectation d’HAROUNA BAKO après son itinéraire scandaleux au Littoral est la preuve définitive que les Procureurs Généraux des Régions sont nommés sans enquête de moralité. Impliqué dans le trafic de 400 pièces d’ivoire confisqué à Edéa, c’est ce même BAKO qui avait donné l’ordre à l’huissier de justice à Douala NDITCHOUT Alice d’aller mentir à la BEAC que Prince ABI ENONCHONG les a dit de les reverser 191.000.000 Fcfa et ensuite de cacher le Procès verbal. Quel était l’intérêt d’Harouna BAKO à réinstaller un stockiste clandestin de bombes dans une villa de Bonapriso en violation de deux décisions de la Cour d’Appel du Littoral ?

Vu son action, la découverte qu’il est non seulement originaire de la même Région au Nigéria que ABUBAKAR SHEKAU (Chef de Boko Haram) et qu’il est Chef d’une secte secrète islamique radicale, implique qu’il n’est pas impossible qu’il est un des chefs de la 5ème colonne de Boko Haram au Cameroun. Toutes les bombes attribuées à Boko Haram ne proviennent pas du Nigéria ! Franchement Excellence, c’est ce genre de personne que vous devez imposer et préserver au poste de Procureur Général au Cameroun ?

LA SITUATION JUDICIAIRE A DOUALA

La situation judiciaire à Douala la plus grande ville du Cameroun est une honte non

Seulement pour la justice Camerounaise mais pour la sûreté nationale aussi.

Ici une Américaine nommée REBECCA contrôle le Ministère public et les OPJ grâce au contrôle qu’elle exerce sur le S.G. Minjustice George GWANMESSIA.

La D.S.P. est totalement au courant, mais n’a rien fait !

Considérant que cette Rebecca a déjà tenté d’assassiner le Président BIYA et avait était arrêté par le CENER d’alors. Jean FOCHIVE doit être entrain de sursauter dans sa tombe face à la légèreté de vos services de sécurité.

« Lointaine et mystérieuse sont les circonstances qui ont joint la femme qui a tenté d’assassiner Paul BIYA et, Eric NYATT, le fils de votre successeur constitutionnel ; aussi lointaine et mystérieuse que les manières de Dieu… ou peut être….du diable. »

NULLE PART POUR SE PLAINDRE

Excellence, C’est avec cette équipe de malfaiteurs judiciaires que vous espérer combattre la corruption ? Les camerounais en ont marre de l’impunité face au voleurs qui se cachent derrière les titres de justice surtout les Procureurs de Régions. On ne sait plus où on va se plaindre. Ils ont établit des réseaux qui bloquent toutes les plaintes contre leur cabal. Dans mon cas, le Secrétariat du Ministre Laurent ESSO refuse même d’accepter mes plaintes. Je suis devenu l’ennemi de la justice pour avoir fait opposition au vol de mon argent par un magistrat ! Je suis victime de toutes sortes d’injustice perpétré par les magistrats surtout à Douala, tous visant à confirmer au Secrétaire Général leur fidélité.

LE GRAND DANGER

Ayant volé l’argent des citoyens et de l’état, le S.G GWANMESSIA et sa bande ont peur qu’ils peuvent finir à Kodengui, il n’est donc pas inconcevable qu’ils travaillent avec vos ennemis incarcérés à Yaoundé pour vous destituer et mettre vous-même Paul BIYA à Kondegui. Le blocage des enquêtes sur les accusations des personnes visant à destituer votre régime – enquêtes bloquées par le même Secrétaire Général George GWANMESSIA

est indicatif de cela. Les détails sont dans la plainte qu’ils veulent que je rétracte en échange pour ma liberté

CE QUE JE VEUX

Président de la République, je demande ma liberté, mais avant et plus important, que ma liberté c’est de mettre fin à l’impunité des voleurs, des criminels qui se cachent sous les titres de la justice.

Vu les faits susmentionnés, il y a-t-il une raison pourquoi le Secrétaire Général GWANMESSIA, le Procureur Général Emil ESSOBE et le Procureur Général Harouna BAKO ne doivent pas être interpellé et envoyé à Kondengui ?

Si les Ministres vont en prison pourquoi pas les Procureurs ? Faites un exemple et vous verrez cela restaurer à la dignité et à la crédibilité de la justice camerounaise. La majorité des magistrats aussi en ont marre. Ils vous soutiendront !

Excellence, le cri que je lance est le cri de tout camerounais. Dans l’emploi du temps de tout régime, il y a un temps pour agir.

Le peuple camerounais attend votre réaction.

Nous qui sommes illégalement incarcérés à la Prison de New-Bell, prions pour vous.