Cameroun/Energie. Camwater parie sur les bâches pour approvisionner en eau potable les quartiers non raccordés au réseau de distribution

Au mois de juillet prochain, la Cameroon Water Utilities (Camwater), entreprise de patrimoine dans le domaine de l’eau potable au Cameroun, construira 50 bâches dans la ville de Douala, notamment dans des quartiers non raccordés au réseau de distribution.
A en croire les responsables de cette entreprise publique, cette solution provisoire permettra de réduire les difficultés d’accès à l’eau potable dans nombre de quartiers de la capitale économique camerounaise.

Les 50 bâches annoncées par Camwater, apprend-on, sont des sortes de cuves géantes en plastique, qui permettront de stocker chacune 5000 litres d’eau. En somme, ce sont environ 250 000 litres d’eau potable qui seront ainsi mis à la disposition des populations de Douala encore déconnectées au réseau de Camwater.

Cette opération n’éclipse cependant pas les pénuries d’eau qui se sont accentuées dans les grandes villes du Cameroun ces derniers mois. Une situation qui a conduit au limogeage du DG de Camwater, Jean Williams Solo, qui avait vainement annoncé pour mars 2016 la fin des pénuries d’eau dans la capitale camerounaise.

Exaspéré par ces sempiternelles pénuries d’eau dans le pays, le chef de l’Etat camerounais, après avoir limogé le DG de Camwater en février 2016 et l’avoir remplacé par Alphonse Roger Ondoa Akoa, a récemment instruit le Premier ministre d’œuvrer pour que ne soit pas renouvelé, en 2017, le contrat d’affermage signé avec la société marocaine Onep, qui contrôle le capital de la Camerounaise des eaux (CDE).