Cameroun/Allemagne: Angela Merkel écarte Paul Biya d’une offensive africaine contre le terrorisme et l’immigration clandestine qu’elle organise

A partir de ce dimanche 9 octobre 2016 et ce jusqu’au mardi 11 octobre 2016, Angela Merkel, la Chancelière allemande sera en mini-tournée sur le continent africain pour parler terrorisme et immigration clandestine.

Cette visite peu ordinaire, commence par Bamako la capitale du Mali, où elle échangera avec le Chef d’Etat Ibrahim Boubacar Keita et d’autres autorités à propos des sujets «hautement importants, notamment le processus de paix, la sécurité, le développement économique et la migration» a précisé un communiqué de l’Ambassade d’Allemagne au pays de Salif Keita. Après le Mali, Angela Merkel se rendra directement au Niger, un autre pays qui subit les exaction de Boko haram.  La lutte contre le terrorisme sera donc au centre des entretiens avec les plus hautes autorités nigériennes. Angela Merkel bouclera cette mini-tournée par l’Ethiopie où l’Union africaine (UA) annonce une cérémonie d’inauguration du nouveau bâtiment Paix et Sécurité, construit dans les locaux de l’UA à Addis Abeba. Ce nouveau bâtiment dénomméJulius Nyerere, du nom du défunt président de la Tanzanie, a été construit avec le soutien financier du gouvernement allemand.

De retour chez elle à Berlin, Angela Merkel va recevoir le mercredi 11 octobre 2016, les présidents Idriss Deby Itno du Tchad et Muhammadu Buhari du Nigeria, deux autres pays touchés par les actes criminels du groupe islamiste Boko haram. Le Cameroun qui est l’un des pays en première ligne de la guerre contre le terrorisme, a été ignoré dans cette offensive allemande. Et ce n’est pas la première fois. Curieux !