Cameroun – Volley-ball: Les 12 Lionnes de Rio

La liste des joueuses publiée sur le site de la Fédération camerounaise mardi dernier.

Dix des 12 joueuses ayant qualifié le Cameroun pour Rio seront de la partie. Le staff technique des Lionnes du volleyball a communiqué la liste des joueuses camerounaises retenues pour les Jeux olympiques (du 5 au 21 août au Brésil). 237online.com La liste a été publiée sur le site de la Fédération camerounaise de volley-ball avec deux nouvelles par rapport au groupe du tournoi qualificatif. Emelda Piata Zessi, désignée meilleure joueuse lors de la finale de la coupe du Cameroun remportée en 2014 par Bafia Volley-ball Evolution dames, effectuera sa première sortie internationale avec cette sélection. Elle est probablement la belle surprise de cette équipe. L’autre, Yolande Amana Guigolo revient dans le gîte des « grands » après sa participation aux Jeux africains de Brazzaville l’an dernier. La passeuse de Bafia Volley-ball Evolution a été préférée à Tatiana Baran à Bissene, dont le niveau avait été jugé moyen pendant

le Tournoi qualificatif de Yaoundé en février 2015. L’équipe a commencé sa préparation à Sao Paulo le 1er juin dernier après une mise au vert à Yaoundé. Au Brésil, les Camerounaises ont eu droit à des rencontres amicales contre des clubs locaux (Piracicaba et Esporte Clube Pinheiros). Il y a aussi eu ce détour en Espagne du 18 au 20 juin où elles ont rencontré en amical, la sélection espagnole pour deux défaites au Gymnase Almoradi. Mais, le staff s’est dit satisfait des progrès notant moins de fautes directes, plus de stabilité en réception et la capacité à aller chercher le bloc avec précision. A Yaoundé pendant le tournoi qualificatif, la clé du succès a été la solidarité par-dessus tout. « Nous avons eu un groupe soudé. C’était une équipe, que ce soit le staff et les joueuses. C’est cette solidarité qui nous a permis de dépasser nos limites », expliquait la passeuse Henriette Koualla. Outre la solidarité, des individualités, ont su s’imposer : Nasser Raïssa (libéro) ; Laetitia Moma Bassoko, Stéphanie Fotso Mogoung (centrale), Simone Bertharde Bikatal (réceptionneuse-attaquante). Avec le stage et les matchs amicaux, elles ont gagné en volume de jeu et en maturité aussi. Au Brésil, les Camerounaises (21e Mondial) sont logées.