Cameroun, vient de paraître: ernest ouandié le « che guevara » africain, dernier chef historique de l’upc

Le 15 janvier 1971, Ernest Ouandié est fusillé sur la place publique à Bafoussam dans l’ouest du Cameroun. Un mythe est né : celui du Camarade Émile, qui, retournant clandestinement d’exil en 1961, s’installe dans le maquis et essaye de mener le combat contre le régime fantoche de Yaoundé et le néocolonialisme.
Ernest Ouandié résiste dix années de suite comme chef guérillero jusqu’à son arrestation à la fin de l’année 1970 et son exécution quelques jours plus tard.

Auteur: Louis Kamga Kamga

ISBN : 978-2-343-09146-4 • octobre 2016 • 194 pagesPrix éditeur (L’harmattan) : 19 € / 18,05 €

Vous pouvez également commander la version numérique sur ce lien  (Pdf texte) : Commander la version numérique au format Pdf 13,99 € | 2 450 Ko