Cameroun : Union panafricaine des postes , Younouss Djibrine réélu secrétaire général sur le fil du rasoir

Le Camerounais qui rempile pour quatre ans supplémentaires, et qui a fait face à une vive hostilité des pays anglophones, l’a finalement emporté hier 24 juillet 2016 par 15 voix contre 04 pour son challenger Zimbabwéen, au terme d’un vote consécutif à d’interminables débats très tendus.
Hôtel Hilton de Yaoundé. Il est 15 heures ce samedi 23 juillet, jour de clôture de la 9è Conférence des plénipotentiaires de l’Union panafricaine des postes (Upap) ouverte un jour plutôt. Jusque là, les travaux dirigés par Minette Libom Li Likeng la ministre des Postes et Télécommunications (Minpostel) du Cameroun, présidente de la Conférence, n’ont connu aucune entrave.
Seulement, en ce jour radieux, alors que les délégués sont appelés à regagner la salle pour l’élection du secrétaire général (Sg) de l’Upap et de son adjoint dont les mandats de quatre ans sont tombés en désuétude, un grand front constitué du Kenya, du Zimbabwe, du Lesotho, du Swaziland, volte face. Pour ces frondeurs qui vont cependant rencontrer l’opposition du Mali, du Niger, du Congo Brazzaville, il n’est pas question d’élections. Selon eux, « le bilan financier présenté par Younouss Djibrine le Sg sortant de l’Upap, révèle des incohérences ».

Les débats s’animent et s’enveniment : Minette Libom Li Likeng qui préside les travaux, avec une maîtrise de soi et un calme rarement rencontrés chez les femmes en pareilles circonstances, en appelle à l’arbitrage des juristes de l’Upap. Pour le camp frondeur, il faut renvoyer l’élection du Sg et de son adjoint à une session extraordinaire, et revoir plus clair sur le rapport financier de Younouss Djibrine. L’on passe donc au vote. 18 voix contre 11, obtiennent la continuation des travaux.

Deux heures du matin, coup de théâtre : l’imagination ne fait pas fausse route aux frondeurs. Les conditions d’éligibilité, se doivent d’être examinées, Younouss Djibrine le Sg sortant de l’Upap, selon eux, ne les remplissant pas toutes. Un vrai paradoxe pour quelqu’un qu’ils ont élu dans la capitale éthiopienne il y a quatre ans au même poste.

Finalement c’est hier 24 juillet vers cinq heures du matin, que sera réélu le Camerounais Younouss Djibrine au poste de secrétaire général de l’Upap, pour un 2è et dernier mandat de quatre ans. Heureux aussi, le Nigérian Kola Aduloju, réélu Sga. Tout cela, au terme d’un vote qui vu le Sg sortant l’emporter au fil du rasoir à 15 voix contre 04 pour son adversaire Zimbabwéen.
Bien joué pour Minette Libom Li Likeng la Minpostel du Cameroun qui à l’ouverture de la 35è Session ordinaire du conseil d’administration de l’Upap le 18 juillet dernier, a au nom du président de la République Paul Biya, solennellement soutenu avec force arguments, la candidature de Younouss Djibrine au poste de Sg de l’Upap.

Aujourd’hui lundi 25 juillet, prend fin cette 9è Conférence des plénipotentiaires de l’Upap, avec sa Session extraordinaire. La visite du directeur général de l’Union postale universelle (Upu), aux autorités camerounaises dont la Minpostel, marque la tombée de rideau de ces assises commencées le 11 juillet 2016, et qui, auront mis en vedette les charmes du climat chaud et froid de Yaoundé la belle capitale du Cameroun.