Cameroun: Un Camerounais soigne la fièvre typhoïde en administrant une dose unique d’un médicament traditionnel

Le traitement a été présenté à la dernière édition des Journées d’excellence scientifique et de l’innovation du Sud.

Gilles Martin Assako, un tradithérapeute de nationalité camerounaise, était à l’honneur aux dernières journées d’excellence scientifique et de l’innovation de la Région du Sud. Sa réputation a été renforcée après qu’il ait présenté le traitement de la fièvre typhoïde à «dose unique». C’est une potion médicamenteuse que l’on ne boit qu’une fois et qui guérit le malade.
M. Assako a été mis sous les feux des projecteurs après avoir soigné une fonctionnaire du ministère de la Santé publique. Celle-ci a communiqué son adresse à une collègue qui est repartie satisfaite. Elle a ingurgité le médicament contenu dans un verre de 33 centilitres et a fait un test vital plusieurs semaines après. 237online.com Gilles Martin Assako a obtenu son médicament d’une «maman». Une femme à qui son frère avait rendu service et qui, en reconnaissance, lui a remis le médicament. C’est ainsi qu’avec son épouse Justine, Gilles Martin délivre depuis 17

ans leurs patients de la véritable terreur sanitaire que constitue la fièvre typhoïde. «C’est un monsieur formidable qui traite la typhoïde dont beaucoup de personnes souffrent, en une dose unique, avec un verre d’environ 33 centilitres. Et vous revenez avec votre test vital refait et négatif», s’enthousiasme Marcel Ella, le directeur du Centre régional de la Recherche scientifique et de l’innovation (CERI) du Sud.
Les autorités sanitaires se sont assuré que le produit n’est pas nocif pour l’homme et qu’il est effectivement anti-typhoïde. La recherche sur le médicament de Gilles Martin Assako devrait se poursuivre et le traitement produit en quantités plus grandes.