Cameroun – Transports: Mebe Ngo’o sur les braises ardentes

Le nouveau ministre des Transports a pris fonction hier au cours de la valse d’installations présidées par le premier ministre Philémon Yang dans les départements ministériels où des mutations sont intervenus dans la foulée du décret présidentiel de vendredi dernier.

Dans les encablures de 11h30mn, le premier ministre dans son marathon n’a pas dérogé à la règle. Il a présidé la passation de service entre Robert Nkili le ministre sortant et Edgar Mebe Ngo’o, en à peine cinq minutes et a démarré en trombe pour le Ministère de la culture. L’ancien ministre de la défense débarque dans ce département ministériel dans une période trouble, empreinte de tensions dans la gestion de quelques dossiers, donc celui de délivrance des permis de conduire.
Le concours d’obtention de cette pièce d’indentification  a récemment constitué une pomme de discorde entre Robert Nkili et le collectif des syndicats des auto-écoles du Cameroun, même si le patron des transports a fini par trouver quelques voies de sortie de crise en procédant à de nouvelles réformes visant à sécuriser l’obtention du permis de conduire, il n’en demeure pas moins vrai que la grogne n’est pas totalement dissipée, et que Mebe Ngo’o devrait totalement en faire table rase. Il est de ce dossier comme de celui de la Cameroon airlines company (Camair-co) où une restructuration importante s’impose dans le management de la compagnie, pour que l’on ne revive pas des tristes moments de crise comme ce fut le cas récemment avec la grève des passagers en direction de la France.