Cameroun – TNT: Issa Tchiroma Bakary balbutie devant les députés

Vendredi 22 novembre 2015, Issa Tchiroma Bakary, Ministre de la Communication a été désarçonné par les questions des députés au sujet du basculement à la Télévision Numérique Terrestre (TNT).

Lors de la toute première plénière consacrées au questions orales vendredi 22 novembre 2015 au Palais des Verres de Ngoa-Ekelle, il a été noté que la migration vers la TNT n’est pas effective au Cameroun. A travers la voix de l’Honorable Guy Nzognou, les députés étaient préoccupés par des questions telles que le prix du décodeur approprié pour des familles qui n’ont pas de télévision numérique et les noms des bénéficiaires d’un millier de décodeurs attribués aux villes test par le gouvernement.

«(…) Le prix intégral d’un décodeur hors subvention de TVA, se situe aujourd’hui dans la fourchette de 60 à 80 dollars, c’est à dire entre 30 et 40 000 FCFA. Vous conviendrez donc qu’un tel niveau de prix ne permettrait pas au camerounais le moins nanti d’accéder à la TNT. C’est pourquoi le Chef de l’Etat a prescrit que les mesures appropriées soient prises pour situer ce prix au niveau accessible aux couches  les plus défavorisées», répond le MINCOM, d’après les colonnes du Quotidien Emergence du lundi 23 novembre 2015.

«Monsieur le ministre, dites-nous combien coûtera exactement le décodeur. Le peuple voudrait bien savoir. Vous avez annoncé en juin que le décodeur coutera 8 000 FCFA», renchérissent des députés visiblement insatisfaits de la première réponse. Au MINCOM de répondre: «Ce que je peux vous dire pour apaiser les inquiétudes des uns et des autres c’est que le Chef de l’Etat a donné des instructions pour que chaque famille en raison de la modicité de son pouvoir d’achat puisse accéder à la TNT(…)», dit-il, visiblement incapable d’argumenter sans mentionner le Chef de l’Etat.

A en croire le journal, préalablement annoncé pour le 17 juin 2015, ce n’est que depuis le 17 juillet 2015 que le Cameroun semble migrer progressivement vers la télévision numérique. Le MINCOM avait alors annoncé que, «à l’heure actuelle, un millier de décodeurs a été distribué à quelques villes test pour la réception du signal numérique à partir des téléviseurs analogiques», apprend-t-on.

Sauf que, jusqu’ici, aucune ville n’a accusé réception de ces décodeurs. Les noms des bénéficiaires n’ont pas été cités et pour éviter de répondre à la question y référent, prône la séparation de pouvoir entre l’exécutif et le législateur. «Je ne saurais interférer en raison de la séparation des pouvoirs. A cet effet, je me contente de  de ce que l’exécutif a fait. Maintenant le législateur vous tiendra informé de quand le très honorable Cavaye Yeguié Djibril y verra la nécessité», s’échappe-t-il.

Pour l’Honorable Guy Nzognou, les réponses du MINCOM sont restées très vagues et ont laissé les députés dans l’insatisfaction. Le peuple devrait être fixé quant à la somme à débourser pour l’octroi d’un décodeur permettant l’accès au signal de la TNT.