Cameroun – Tirage au sort CAN 2016/Enow Ngachu (Sélectionneur des Lionnes): «Notre poule est très difficile»

Le sélectionneur des Lionnes Indomptables a fait cette déclaration lors de la conférence de presse d’après tirage au sort

Les Lionnes Indomptables devront batailler dur, si elles veulent remporter à domicile la Coupe d’Afrique de football féminin 2016 (19 novembre-3 décembre). Le tirage au sort effectué le 18 septembre à Yaoundé n’a pas vraiment été clément pour l’équipe du Cameroun. Assuré d’être tête d’affiche dans la poule A en tant que pays organisateur, leCameroun aura pour adversaires l’Egypte, l’Afrique du sud et le Zimbabwe.

Le calibre des adversaires des camerounaises font dire à leur sélectionneur que la tâche ne sera pas du tout facile.« Lorsque vous analysez ce groupe, vous allez remarquer que le Zimbabwe et l’Afrique du sud étaient aux derniers Jeux Olympiques. Le Zimbabwe ayant au passage éliminé le Cameroun pour se qualifier. Il faut savoir que c’est une poule très difficile», a indiqué Carl Enow Ngachu en conférence de presse.

Le technicien camerounais ne s’est en effet pas trompé. En dehors de l’Egypte (80ème mondiale), qui fait figure de petit poucet, la poule du Cameroun (47e mondial), comprend deux des meilleures nations du continent dans le football féminin. Bien que modeste 94è au classement FIFA, le Zimbabwe est devenu ces dernières années un pays redoutable de football féminin. Les résultats dans les catégories inférieures en sont une parfaite illustration. Les séniores ont participé aux JO de Rio en ayant barré la route au Cameroun.

Mais l’Afrique du sud (48ème mondiale), reste sans doute l’adversaire le plus redoutable du Cameroun. En onze éditions de la CAN, la nation arc-en-ciel a disputé quatre finales (1995, 2000, 2008,2012). Les Bayana Bayana veulent certainement monter sur la première marche du podium cette année.

Le Cameroun ne l’entend pas de cette oreille et fera tout pour soulever le trophée après trois finales perdues (1991, 2004, 2014). « Nous avons notre mot à dire, parce que lorsqu’on se fixe nos objectifs, nous devons être prêts à affronter n’importe quel pays. Mais la poule est équilibrée. Le mental va jouer et nous, nous sommes très forts mentalement », a conclu Enow Ngachu.

Début de réponse le 19 novembre avec le match d’ouverture (Cameroun-Egypte) au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé.