Cameroun – Sport: Sélections nationales , ça bouge

Joseph Ndoko chez les Lionnes du football, Jean René Akono en volleyball dames, Simon Burchard Menguede chez les handballeurs, les bancs de touche réajustés le week-end dernier

 

Mercredi, il y a eu un échange avec le tout nouveau directeur général de l’Académie nationale de football. Joseph Briand Ndoko Touongo envisage alors un Mercato vers l’Anafoot. Mais jamais, il n’avait pensé aux Lionnes. D’ailleurs, il avait juré ne jamais entraîner une équipe de football féminin. Mais voilà, l’entraîneur de l’Aigle de la Menoua, regagnera Yaoundé ce lundi 5 juin pour son installation à la tête des vice-championnes d’Afrique. La veille, il devait terminer ce match de 17e journée du championnat national de football à livrer. A la faveur d’un vaste mouvement au sein des sélections nationales de plusieurs disciplines sportives, il a en effet été nommé sélectionneur national des Lionnes indomptables.

La succession d’Enow Ngachu est un lourd challenge. Dans le staff, l’on note l’arrivée de Françoise Bella, capitaine de la sélection médaillée d’or aux Jeux africains en 2011, comme Team Manager. Chez les moins de 17 ans,  Constantin Minkreo Birwe est remplacé par Saint Moïse Stéphane Ndjana, l’entraîneur de la Panthère sportive du Ndé. Dans les sélections messieurs, Bertin Ebwelle, entraîneur de l’équipe des moins de 17 ans a été remplacé par Joseph Siéwe, entraîneur de l’Union de Douala et ancien sélectionneur des moins de 15 ans. Chez les moins de 15 ans, c’est Essama Lebogo le nouveau boss. Lui, est un académicien. Il forme à la base, à Nkufu Académie. L’encadrement des minimes n’est pas un univers nouveau pour lui.
Il y avait une espèce de bicéphalisme qui régnait à la tête de la sélection nationale de volleyball dames. La tension était perceptible. Pour mettre fin à la querelle, Jean-René Akono, ancien Lion indomptable, a été confirmé comme sélectionneur numéro 1 de l’équipe nationale de volleyball dames. A bientôt 50 ans, il remplace Joseph Nane Eone qui avait été reconduit à la tête de cette sélection en 2014. Il y avait déjà passé une dizaine d’années avant ce texte. Chez les messieurs, le duo Re-Niof Blaise Mayam- Armand Gilles Nyatcho signe son retour. Le premier, adjoint de l’Allemand Peter Nonnenbroich, revient à la tête d’une équipe qu’il avait conduite jusqu’en 2009.  D’ailleurs, il y rode depuis 2005. A bientôt 60 ans, Blaise Mayam est instructeur de la Fédération internationale de volleyball.
En handball, secousse chez les hommes. Honoré Konguem cède le fauteuil de sélectionneur principal à son adjoint, Simon Burchard Menguede. Ce professeur certifié d’éducation physique  et sportive est entraîneur de handball.