Cameroun – Santé: Selon la Société camerounaise de cardiologie, une bonne alimentation du cœur réduit le risque de mort subite

Les principales villes du pays abritent depuis le samedi 1er octobre 2016, des activités organisées par la Société Camerounaise de Cardiologie (SCC), avec le soutien  d’Eneo Cameroon S.A, à la faveur de la journée mondiale du Cœur.

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, il est indiqué que cette mobilisation qui s’achèvera demain dimanche 9 octobre 2016 a pour objectif de sensibiliser sur les moyens de prévention de la mort subite. La Mort subite est un  arrêt brusque  du  fonctionnement  du cœur. Elle peut frapper  tout le monde, à tout âge et partout.

La semaine d’activité que la SCC organise vise non seulement à dépister toute personne pratiquant l’exercice physique, mais également vulgariser les bienfaits du sport sur la santé du cœur  à travers la marche sportive, «10 km du cœur».

«En France, la mort subite survient dans 49 %  des cas au cours de l’activité routinière, 23 %pendant le sommeil, 23 %lors d’exercices physiques et 6 % après une forte émotion. Au Cameroun, on ne dispose pas encore de statistique, mais on note de façon empirique que le problème existe comme  en témoignent les cas  de morts subites enregistrées ces derniers mois, avec des cas emblématiques dans les milieux sportifs.  

Les causes cardiaques sont dominantes. De bonnes mesures hygiéno-diététiques permettent d’éviter la mort subite.», explique le Pr Samuel Kingue, Président de la Société Camerounaise de Cardiologie. Pour la SCC, de bonnes mesures hygiéno-diététiques permettent d’éviter la mort subite «  Le tabac multiplie par 3 le risque de mort subite… arrêtons de fumer pour prévenir la mort subite ! Une alimentation riche en  fruits et légumes, pauvre en sel, sucre et matière grasse  prévient la mort subite.

La  consommation excessive d’alcool entraine  la mort subite. Pratiquez un exercice  physique régulier et adapté. Voilà le message  que nous voulons faire passer durant ces journées du Cœur. C’est vrai pour ces journées, c’est vrai pour la vie», déclare le Pr Samuel Kingue, Président de la Société Camerounaise de Cardiologie.

Comme chaque année, les opérations de sensibilisation sont destinées à un groupe précis. En 2014 et en 2015, la SCC s’était intéressée particulièrement aux enfants. Cette année, les sportifs occasionnels sont les principales cibles de la campagne. L’autre innovation de ces 4es journées du cœur réside  dans la particularité des dépistages gratuits organisés. Il va s’agir de dépister  les facteurs de risque de mort subite.  Au-delà des innovations, les 4es journées du cœur sont marquées par diverses conférences publiques, formations et surtout les «10 km du cœur», la marche sportive.

«En s’associant à la Société Camerounaise de Cardiologie pour cette nouvelle édition, Eneo Cameroon renforce sa  contribution à la lutte contre les maladies cardiovasculaires au Cameroun. Depuis plus de 10 ans la lutte contre ces maladies est   au cœur de son  action sociétale et citoyenne. La SCC ne peut que s’en réjouir au regard du niveau élevé du taux de prévalence des maladies cardiovasculaires dans notre société» affirme le Pr Samuel Kingue.