Cameroun : Santé en milieu scolaire , les apprenants aux petits soins

C’est le but d’un  partenariat noué entre le Minesec et  les Brasseries du Cameroun mercredi dernier.

 

Jean Ernest Masséna Ngallé Bibehé, ministre des Enseignements secondaires et le directeur général de la Sabc (Société anonyme des brasseries du Cameroun), Emmanuel Detally, se sont entretenus mercredi, dans la salle des conférences du Minesec. Au menu, la santé par l’éducation en milieu scolaire. Afin qu’elle ne soit pas un frein, mais plutôt une opportunité d’accès à la performance des élèves.
Pour le ministre Ngallé Bibehé, il est question dans le partenariat entre les deux parties, de promouvoir la santé par l’éducation. Un apprenant en bonne santé peut mieux viser la performance scolaire. C’est pour le Minesec, une priorité en même temps qu’une approche novatrice. L’éducation étant à la base de tout, Emmanuel De Tailly entend partager les valeurs de sa structure : professionnalisme, innovation, performance, gouvernance et loyauté. Des valeurs prônées depuis par le Minesec, qui souhaite cependant une meilleure traçabilité et une bonne visibilité, afin des les intégrer dans ses propres préoccupations.
Concrètement, la Sabc entend doter, sur les cinq prochaines années, trois cents établissements scolaires répartis sur toute l’étendue du territoire et sélectionnés par le Minesec, de kits d’équipements d’urgence pour intervention en milieu scolaire, d’un personnel qualifié pour s’assurer que les médicaments seront utilisés dans les meilleurs conditions possibles. Des bourses scolaires seront également attribuées aux meilleurs élèves du pays chaque fin d’année scolaire, sans oublier les stages de vacances, qui font la part belle aux élèves pour leur permettre de préparer la rentrée scolaire. Le ministre Ngallé Bibehé s’est félicité de ce retour de la Sabc auprès de la famille de l’enseignement secondaire, et souhaite la création d’une synergie entre les deux parties, pour un partenariat heureux partageant la même approche de l’excellence.