Cameroun – Roublardise: Encore une escroquerie avec l’utilisation frauduleuse du nom de Samuel Eto’o

Une affaire qui devrait rester secrète au regard de la gravité et de la notoriété de l’un des hommes cités, est portée sur la place publique par Serge Essomé qui dit vouloir clamer  son innocence.

C’est le cas effectivement de le croire, car depuis quelques semaines la presse se fait l’écho des affaires scabreuses dans laquelle, des anciens proches de la star mondiale Samuel Eto’o ont usurpé leur ancienne collaboration pour obtenir certains passe-droits. Après l’affaire du matériel de télévision qui avait été importé sous le couvert de la notoriété du meilleur buteur de tous les temps des Lions Indomptables, sous le prétexte qu’il voulait créer une chaine de télévision, il s’agit maintenant d’une affaire d’arnaque. La victime ne serait autre que Rodrigue Nguesso, le fils du président congolais, Sassou Nguesso.
Son bourreau aussi serait déjà celui qui avait été cité dans l’affaire de l’importation du matériel de télévision pour la création de la chaine Rtsi pendant de Rsi, que devrait diriger Yolande Bodiong. La suite on la connait. Samuel Eto’o Fils s’est fendu en plusieurs démentis pour dénoncer l’usurpation de titre et le faux qui étaient orchestrés sous le couvert de sa personne. Yolande Bodiong, Promotrice d’Agence de Communication et de certaines émissions de téléréalité telles que «Katapult « Camer.be »». Mais surtout qu’on présente comme la compagne d’un ancien Premier Ministre du Pichichi. Il s’agit de Serge Essome.

Cette fois, le fils du Chef d’Etat du Congo Brazzaville, voulait se lancer dans l’agroindustrie des pâtes alimentaires. Surtout que celles qui sont consommées dans ce pays, à savoir «la Pasta» et «Panzani « Camer.be »» sont de fabrication camerounaise, par le Groupe d’investissement dont Célestin Tawamba est le patron. Pour ce faire, Rodrigue Nguesso pensait trouver en Serge Essome alias B52, eu égard à ses relations plutôt étroites avec Samuel Eto’o, le partenaire idéal. Surtout qu’il n’entendait pas être au-devant de la scène. C’est à ce titre qu’il ne va voir aucun inconvénient à se lier à Serge Essome qui avait brandi à l’occasion le nom de Samuel Eto’o, comme une sorte de caution morale. A preuve, quand il exige de Rodrigue Nguesso le déblocage de la somme de 32,5 millions de francs Cfa pour le financement du premier volet du projet, ce dernier va s’exécuter sans exiger aucune garantie. Il se savait en face d’un homme honnête et sérieux, mais plus encore qui a la confiance de Samuel Eto’o Fils.
En réalité, Serge Essome savait ne pouvoir jamais avoir dans ses trousses le fils Sassou qui n’oserait pas ébruiter la feymania dont il serait victime. C’était ne pas imaginer qu’il aurait un autre tour pour faire entendre raison. Constatant qu’il a été roulé, il entreprit non pas d’attaquer personnellement en justice Serge Essome, mais opta plutôt de commettre un représentant camerounais pour le faire. C’est ainsi qu’il prendra attache avec Monsieur Mbieleu qui va porter plainte contre Serge Essome auprès du Procureur général du Tribunal de grande instance du Wouri pour «escroquerie « Camer.be »», en présentant la procuration que lui a délivrée le fils Sassou Nguesso. Au terme des enquêtes diligentées fort à propos par la gendarmerie, Serge Essome sera conséquemment déféré devant le parquet pour répondre des accusations contre lui.
Mais alors qu’on attend de le voir prendre des engagements visant le désintéressement de sa victime à défaut de purger une peine conséquente, il va plutôt bénéficier d’une libération pure et simple, grâce à l’entregent d’un Magistrat en poste à la Cour suprême. Dit-on, un autre ami de Samuel Eto’o qui a été utilisé malicieusement par Serge Essome. Bénéficiant de cet appui aussitôt, il a déclaré au sortir du parquet: «Je ne peux pas faire l’objet de quelque privation de liberté sur le triangle national, que Monsieur Nguesso Rodrigue aille au Congo. Je vais lui remettre son argent en monnaie de singe».
En fait, l’intervention de ce magistrat est loin d’être anodine, tant il est de notoriété qu’il  bénéficie des largesses de Samuel Eto’o. Mais une fois de plus, Serge Essomé va utiliser les relations de son ancien patron pour se tirer d’affaire. Depuis lors la procédure est bloquée. On ne sait plus trop qui tire les ficelles. Mais une fois de plus Samuel Eto’o devrait faire une énième sortie pour se désolidariser des pratiques de Serge Essomé qui ne cesse d’user abusivement de son nom pour commettre ses forfaits.