Cameroun : Robes de mariée ,le made in Cameroun s’expose

Un bon nombre de femmes préfère s’acheter ces tenues confectionnées localement.

Des magasins proposant des tenues de mariage se multiplient dans la ville de Yaoundé.  C’est que les tailleurs et couturiers du pays ont décidé eux aussi d’offrir des tenues de mariage de qualité aux clientes. « Si on  arrive à confectionner des robes de cérémonie, notamment celles de soirée, il n’y a qu’un pas à faire vers celles de mariage », explique Angele Adoubena, propriétaire d’un magasin au quartier Etoa-Meki. Dans sa boutique spécialisée en robes de mariée confectionnées localement, on trouve tout genre de tenues. Il y en a de longues, de courtes et de midi. Les prix de ces tenues blanches varient entre 100.000 et 500.000 F. « Certains modèles sont faits à la demande de chaque cliente et le prix de la robe dépend de la complexité du modèle », explique Angele Adoubena. La jeune propriétaire achète des modèles déjà cousus chez des couturières et selon  sa clientèle, propose plusieurs spécimen. Elles n’ont rien à envier à celles confectionnées à l’étranger, puisqu’elles sont faites avec les mêmes matières, notamment le satin, l’organza, la tule, la soie et la voile.

Ailleurs dans un autre magasin au quartier Elig-Edzoa, une vingtaine de robes sont  exposées. Les prix oscillent entre 50.000 et 300.000 F. Nadine, gérante, explique que les tenues sont à la portée de toutes les bourses. De même, la propriétaire a décidé depuis un an de mettre en place un service de location. « Nous louons des robes à partir de 30.000 F le week-end. Le magasin propose d’autres accessoires made in Cameroon notamment des chapeaux, gants, voiles, couronnes et coiffes. Le prix de ces objets varie entre 5000 et 40.000 F. Au quartier Mimboman, deux magasins dédiés à ces types de tenues proposent en plus des traditionnelles robes blanches, des tenues de couleurs. Certaines de ces robes sont confectionnées avec du tissu pagne.  « Je préfère les créations des designers africains. Ils font des ajouts avec des couleurs fluides et même du raphia», explique une cliente rencontrée dans l’un de ces magasins. Adeline Obama est venue retirer sa commande, justement une tenue de mariage spéciale faite avec des tissus africains. Un modèle qui lui a quand même couté 250.000 F.