CAMEROUN :: RENCONTRE AVEC M. THIERRY MBEPGUE, PRÉSIDENT DE L’ASSOCIATION OUEST UNI ET FORT (O.U.F)

M. Thierry MBEPGUE est un panafricaniste Camerounais très respecté dans son pays et même dans la diaspora pour son combat. Il est écrivain essayiste, dramaturge, poète et biographe, auteur de plusieurs ouvrages. Aujourd’hui porté à la tête d’une association apolitique dénommée Ouest Uni et Fort (O.U.F), camer.be l’a rencontré pour vous. Question d’en savoir un peu plus sur les objectifs visés par la dite association.

Bonjour M. Thierry MBEPGUE, merci d’avoir accepté de vous prêter à ce jeu de questions réponses auquel nous vous soumettons

Bonjour! c’est moi qui vous remercie pour l’interêt que vous portez sur ma modeste personne.

Connu comme étant un panafricaniste averti et fervent defenseur des causes Africaines, vous venez de mettre sur pied une association apolitique denomée O.U.F qui réunit les ressortissants de la région de l’ouest autour des idéaux tels l’amour,la solidarité, l’intégration et l’entraide. Quels sont les objectifs visés par votre association ?

Il serait dithyrambique – bien qu’étant président fondateur de l’O.U.F – de dire que j’ai mis sur pied cette association. Non ! je ne l’ai pas fait tout seul. Il s’agit d’une initiative louable de plusieurs ressortissants de l’ouest residents au Cameroun et dans la diaspora qui ont décidé de se mettre ensemble pour apporter des solutions aux differents maux qui minent leur région. Le constat étant fait, unanimement nous avons decidé de mettre sur pied cette association qui poursuit les objectifs suivant : favoriser la promotion de l’unité régionale. Edifier les fils et filles de l’ouest sur les questions d’économie, de culture, de societé, de politique et de developpement local. De créer des projets de developpement dans la région de l’ouest cameroun. De resserer les liens de fraternité entre les fils et filles de la région et defendre leurs droits tant sur le plan national qu’à l’international.

[InArticle]

Pourquoi limiter votre champs d’action à la region de l’ouest ? Ne craignez-vous pas que l’on vous taxe de tribalistes à travers cette initiative ?

Au lieu d’évoquer un quelconque soupçon de tribalisme, ceux qui voudront nous accuser de tribalisme devraient plutôt nous féliciter et s’en inspirer pour préparer leur région à vivre aisement l’effectivité de la decentralisation tant souhaitée par les Camerounais. Se mettre au service de sa région et des siens ne saurait être du tribalisme.

Comptez-vous via votre association lutter contre le tribalisme qui monte en puissance au Cameroun ?

L’O.U.F s’oppose à toutes formes de tribalisme au Cameroun, mais se reserve le droit de défendre vigoureusement l’un des leur qui en serait victime.

Dans cet envirronnement politique mephitique qui prévaut actuellement au Cameroun, croyez-vous pouvoir atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés ?

Nous allons atteindre les objectifs fixés. Nous y croyons et y travaillons. Plusieurs projets sont d’ailleurs déjà enregistrés et un plan d’activité bien élaboré. Croyez-moi, nous sommes prêts à toutes les éventualités louables.

Comment comptez-vous financer vos projets ? Quelle est votre source de financement ?

Nos ressources financières proviennent des subventions, dons et aides. Elles proviennent des cotisations mensuelles des membres. Nous ne dépendons de personnes, ni d’aucune organisation.

Merci président et bonne continuation.

C’est moi qui vous remercie.