Cameroun – Religion/Hadj 2016: Une panne du «Dja» retarde le vol de 207 pèlerins vers La Mecque à partir de l’aéroport de Douala

Les responsables de Camair-Co accusent une panne technique de l’aéronef survenu quelque temps seulement avant le vol prévu jeudi à 20h 30.

207 pèlerins venus des Régions de l’Est et de l’Adamaoua pour se rendre en pèlerinage à La Mecque, en Arabie Saoudite, sont restés cloués au sol, à l’aéroport international de Douala. Leur vol prévu jeudi soir n’a pas eu lieu à cause d’une panne du Boeing 767-300, le «Dja», le seul gros-porteur de Camair-Co, affrété pour leur transport par la compagnie aérienne nationale.

Le Gouverneur de la Région du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, descendu sur les lieux, a demandé aux pèlerins de faire preuve de patience, et aux responsables de la compagnie aérienne nationale de prendre toutes les dispositions pour le départ des pèlerins au plus tard cet après-midi.  «Au niveau de Douala, quelques réglages se font encore avec la compagnie pour que le vol soit prêt dans les heures qui suivent. Les pèlerins ont été ainsi été sensibilisés à prendre un peu de patience. Mais, à tout moment, ils vont être embarqués pour voyager. En tant que représentant du Chef de l’État, il fallait bien que nous soyons là, et nous souhaitons qu’ils puissent voyager dans les bonnes conditions», a déclaré le n°1 de la Région du Littoral.

Au niveau des responsables de Camair-Co, il faut remplacer la pièce endommagée afin que l’avion puisse redécoller. «Les équipes techniques de la maintenance ont pris les dispositions pour que la pièce qui est à l’origine de la panne arrive et que nous puissions repartir», a déclaré au micro de la radio nationale Jean Claude Nken Peh, Directeur Commercial et Marketing de Camair-Co. Ce dernier n’a toutefois pas précisé si la pièce en question a été commandée chez Boeing ou chez un fournisseur tiers.

Pourtant, ce même avion a passé près de sept mois (Novembre 2015 – juin 2016) en réfection en Éthiopie. Ce qui a coûté au contribuable près de deux milliards de FCFA. Pour le Hadj 2016, chaque pèlerin a déboursé la somme de deux millions de FCFA représentant les frais de transport et de prise en charge durant le séjour en Arabie Saoudite.