Cameroun – RDPC/Joseph Confiance Fongaing: «Ngouchinghe doit comprendre qu’il est venu rassembler et non diviser»

Membre titulaire du Comité central du parti du Renouveau, il parle du comportement de son camarade Sylvestre Ngouchinghe, président de la commission départementale de la Mifi, accusé de semer la zizanie dans les sections du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais du Département de la Mifi.

Dans une interview accordée au quotidien Mutations, Joseph Confiance Fongaing, Membre titulaire du Comité central du parti du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC), regrette le comportement de son camarade Sylvestre Ngouchinghe.

Cet entretien, le quotidien le rapporte dans son édition du 17 novembre 2016. Interrogé sur le fait qu’il soit devenu prolixe, il déclare: «je suis un vieux militant à la base. Je pense qu’en laissant notre parti aux truands le RDPC va tomber. Le 20 mai dernier par exemple 200 personnes n’ont pas défilé à Bafoussam 3e, ce n’est plus un secret pour personne. Je pense que notre président national n’a pas d’information, le parti est divisé à Bamougoum, je ne vous apprends rien du tout. On a désigné des gens non connus de la base pour gérer le parti».

À la question de savoir pourquoi le membre du RDPC se plaint de Sylvestre Ngouchinghe de la commission départementale de la Mifi et par ailleurs promoteur de la société Congelcam, Joseph Confiance Fogaing déclare: «c’est moi qui ai fait des propositions en sa faveur en 2011 pour le faire venir au parti. Malheureusement je constate qu’il est venu régler ses comptes. Il est entré dans le parti pour me piétiner. Malgré tout, je reste égal à moi-même et demande aux militants de le soutenir parce que c’est le président national qui l’a nommé. Mais Ngouchinghe doit comprendre qu’il est venu rassembler et non diviser. On ne compte même plus les camps qui existent à Bamougoum. Un rassembleur ne doit pas faire des choses pareilles. Il y a des fils de la Mifi qui sont des intellectuels dans plusieurs domaines, comme le Ministre Nguihé Kanté nommé par S.E Paul Biya et on tient des réunions sans le tenir au courant».

Joseph Confiance Fogaing poursuit: «nous condamnons ces agissements avec la dernière énergie. Tous les militants et toutes les élites sont contre ce genre d’attitude. Ce n’est pas avec l’argent qu’on peut tout faire. Je ne vous apprends rien en vous disant qu’en 2013, M. Dzogang Albert est venu battre campagne dans la Mifi aux côtés de M. Ngouchinghe. Voilà quelqu’un qui a insulté le président national du RDPC qu’on associe aux activités de notre parti, c’est anormal».