Cameroun – Produits de grande consommation: Malgré l’abondance actuelle, les commerçants annoncent une pénurie

Pour certains commerçants, l’abondance des produits de grande consommation tels que le riz, le maquereau ou encore le gaz domestique n’est que façade. Une pénurie pourrait survenir.

Le Ministre du Commerce Luc Magloire Mbarga Atangana a fait une tournée pour s’assurer de la disponibilité des produits de grande consommation dans les marchés. Il avait exigé, lors d’une réunion de concertation avec les acteurs du secteur de la distribution, l’approvisionnement par ces derniers en vue de pallier aux pénuries souvent observés en pleine fin d’année au Cameroun.

Suite à cette réunion au cours de laquelle les différentes parties avaient promis d’éradiquer ce phénomène préjudiciable aux consommateurs, les marchés de la ville de Yaoundé regorgent de provisions. «A cette période de l’année dernière, il n’y avait pas du tout le poisson maquereau, mais constatez vous-même que le maquereau abonde», explique Constant Ndié, gérant d’une poissonnerie, dans les colonnes du QuotidienEmergence du vendredi 27 novembre 2015.

D’après lui, le kilogramme de cette race de poisson coutait 1400 FCFA en fin d’année 2014, de surcroit, il était rare. En 2015 il coûte 1250 FCFA, soit 150 FCFA de gain pour le panier de la ménagère.

Pascal Tekougang, responsable d’un super marché affirme quant à lui, qu’«il n’y avait pas le riz à cette période de l’an passé», contrairement à cette année 2015 où le choix est abondant.

Cependant, certains commerçants pensent que cette abondance n’est que façade parce que le Ministre du Commerce a sommé les distributeurs. «C’est le langage des importateurs à savoir qu’il n’y aura pas de pénurie, mais ce sont des histoires», nous dit-on.

La visite du Ministre du Commerce était aussi pour s’assurer que les commerçants appliquent bien les prix homologués, car nul n’ignore que les fêtes de fin d’année ont toujours servi de prétexte à ces derniers pour appliquer des prix exorbitants.