Cameroun – Positionnement : La France en mode séduction

Ce pays a mis sur le site internet de son ambassade à Yaoundé une carte interactive des projets de coopération soutenus au Cameroun.

« Il y a certaines langues qui disent que le soutien de la France a chuté au Cameroun. C’est telle puissance qui a pris le dessus. Seule la carte postée sur nos différents  sites va montrer si nous ne sommes ou  pas bien ancrés dans les projets », a lance Hervé Conan, le directeur de l’Agence française de développement (Afd).
« Le développement est fait de succès, d’échecs et de difficultés. Lorsque nous réalisations des projets, il peut y avoir des retards d’échéances parce qu’il existe des réalités du terrain. Quelque soit le pays, certains projets rencontrent des difficultés »,  poursuit-il. C’est à l’aide d’une « carte  interactive des projets de coopération soutenus par la France au Cameroun » que Hervé Conan a expliqué les différentes  actions que l’Afd, de l’Institut de recherche pour le développement (Ird), de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (Ofii), etc… mènent dans le pays de Paul Biya.

«Nous sommes souvent gênés  de voir ce que les médias écrivent sur la France et bien d’autres pays. Pour ne plus avoir des informations approximatives et parfois erronées,  nous mettons à la disposition des hommes de médias et du public, les données sûres et justes», déclare-t-il. «L’idée c’est de permettre à tout le monde d’avoir une vision sur tous les actes que nous posons au Cameroun », a ajouté Régis Dantaux, directeur de l’Institut français du Cameroun (Ifc). Il s’agira par exemple, de voir la répartition des projets par secteur, par localité, et les budgets y affectés.
Il faut dire que le Cameroun ne fait pas partie des 16 pays pauvres prioritaires  dans lesquels devait commencer  l’exercice de cartographie.  D’après Léopold Stefanini, conseiller politique et presse de l’ambassade de France au Cameroun, par d’extension, « le Cameroun est le premier pays dans lequel a été mis sur pied cet outil de cartographie. C’est un outil de complément d’informations qui met en exergue la transparence qui existait déjà ». D’après le rapport annuel de 2014 de l’Afd, Yaoundé est le deuxième bénéficiaire de financement de cette institution, hors prêt.  La carte interactive des projets de coopération soutenus par la France au Cameroun montre à l’aide d’un code de couleur défini, chaque secteur d’intervention. Des symboles différencient les projets selon leurs zones. Selon l’ambassade de France au Cameroun, elle sera régulièrement mise à jour au gré des nouveaux projets.