Cameroun – Politique. Nord-Ouest: Le Rdpc utilise le bulletin unique

Pour le renouvellement des structures dirigeantes du parti à Balikumbat, le parti au pouvoir a innové

A en croire certains militants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais de Balikumbat, c’était  le seul moyen pour avoir des élections dans des conditions qui garantissent la fiabilité et la transparence du scrutin.  Le bulletin unique introduit par le Dr. Fuh Calistus Gentry, responsable départemental dans ce processus a été applaudi par les militants.  Selon  certains militants, Balikumbat avant ce scrutin pour renouvellement des  structures dirigeantes dans la localité a connu un système d’achat des consciences dans des proportions inquiétantes qui reposent sur le principe de verser une somme d’argent à tout électeur qui montrerait la totalité des bulletins des candidats adverses après sa sortie du bureau de vote.

Pour ce renouvellement des  structures dirigeantes, deux listes du parti étaient sur la ligne de départ. La première conduite par le sénateur Dingha Ignatus, et la deuxième conduite  par le maire Wasum Augustin. Au finish, le  sénateur Dingha Ignatius remporte le scrutin et conserve la position de présidente de la section Rdpc de Ngoketunjia III. La présidente sortante  de cette section a quant à elle dénoncé les manœuvres qui ont permis au sénateur Dingha de gagner. «Mon nom ne figurait pas sur la liste électorale», a-t-elle dit.

Les partisans de Wasum Augustine aussi ont décrié que le niveau d’intimidation était trop élevé. « Ils y’avait des  militants fantômes, on ne sait  comment ils ont réussi à truquer cela», lance amèrement un autre partisan de Wasum. Bien que Dingha Ignatius ait obtenu 2228 voix contre 1338 voix pour le maire Wasum, représentant 62,5% contre 37,5% la bataille pour le poste de président de section n’a pas été facile.

Le Bulletin unique pour les élections au Cameroun ?

Cette façon de procéder dans le cadre du renouvellement des organes de bases du Rdpc a Balikumbat, n’est pas passée inaperçue par les adversaires du Rdpc. Certains militants et cadre du Sdf par exemple ont saisi l’occasion pour remettre au gout du jour l’importance de l’utilisation d’un bulletin unique. Il est présenté par le maire Sdf de Batibo comme étant la formule la plus fiable et la plus équitable en matière d’élections. «Il écarte les accusations des candidats amenés à se plaindre de ne pas avoir eu leurs propres bulletins en quantité suffisante dans les bureaux de vote. Le bulletin unique a un avantage indéniable : lorsqu’il y en a pour un, il y en a (forcément) pour tout le monde. Tous les candidats sont logés à la même enseigne. Il limite également les controverses liées au phénomène dit de «marchandage» des voix qui conduit certains candidats à exiger des électeurs qu’ils apportent, contre rétribution, la preuve qu’ils ont effectivement fait le «bon choix». Il concourt à une réduction des frais d’impression et de transport..», explique-t-il.