Cameroun – Plan d’urgence 10 milliards de FCFA pour la construction du centre hospitalier régional du Sud

Le lancement des travaux a été effectué le 9 septembre 2016 par le Ministre de la Santé Publique.

À 2018, les populations du Sud ne seront plus contraintes de faire le déplacement de Yaoundé et Douala pour régler leurs problèmes de gynécologie, d’obstétrique et de pédiatrie. Avant la fin d’année 2017, un centre hospitalier spécialisé sera construit à Ebolowa pour la cause.    

Les travaux du Centre hospitalier régional gynéco-obstétrique et pédiatrique d’Ebolowa ont été lancés le 9 septembre par André Mama Fouda, Ministre de la Santé Publique (MINSANTE), qu’accompagnait le Gouverneur du Sud, Félix Nguélé Nguélé. La structure, classée de 2e catégorie, sera construite sur un site de 5 hectares à Ngalan où s’est tenu le comice agropastoral d’Ebolowa en 2011.

Si d’autres sources parlent de 15 milliards de FCFALa Nouvelle Expression (LNE) en kiosque le 14 septembre avance le chiffre de 10 milliards de FCFA. Une chose est certaine, le projet rentre dans le cadre du volet santé du Plan d’urgence triennal de 925 milliards de FCFA, lancé le 9 décembre 2014 par le Chef de l’État, Paul Biya.

LNE indique que «R+2 en structure modulaire avec patios intérieurs, ce centre, le deuxième du genre après celui de Sangmélima dans le Dja et Lobo est dédié à la mère et à l’enfant. Question de réduire la mortalité et la morbidité de la mère et de l’enfant dans cette partie du pays».

Le centre ultramoderne va comprendre de 118 lits, avec  les services spécifiques entre autres, la consultation générale, la chirurgie, la gynécologie-obstétrique avec une maternité de 32 lits et huit couveuses, un service d’urgence, une imagerie médicale, un laboratoire. D’où les remerciements du Gouverneur du Sud à Paul Biya.