Cameroun : Paul Biya envoie le notaire de Marafa à la retraite

Le nom de Me Harissou, détenu au Sed depuis trois ans, figure dans un décret signé lundi mettant fin aux fonctions d’une vingtaine de notaires

Paul Biya, le président de la République du Cameroun, a signé des décrets lundi. L’un d’eux met fin aux fonctions de 24 notaires atteints par la limite d’âge qui est de 60 ans. Dans cette liste, figure le nom d’Abdoulaye Harissou, 64 ans, le notaire de l’ancien ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Marafa Hamidou Yaya.

Le très discret Me Harissou a été fort médiatisé après son arrestation le 27 août 2014. Il était accusé d’outrage au président de la République, de complicité d’assassinat et de port et détention illégale d’armes de guerre. «Je n’ai aucun compte qui ait brassé un jour 5 milliards Cfa», avait réagi Me Harissou. Il lui était aussi « reproché » ses récents voyages à l’étranger et notamment dans «les pays du golfe ».

A l’époque, son arrestation avait fait grand bruit, certains y voyant la répression de sa proximité avec Marafa Hamidou Yaya, l’ancien Minatd, détenu au Secrétariat d’Etat à la défense (Sed) depuis 2012. Reconnu coupable de coaction de détournements de deniers publics, celui-ci a été condamné à 20 ans de prison par la Cour suprême.

Le procès de Me Harissou est pendant au Tribunal militaire de Yaoundé. Il est lui aussi détenu au Sed.