Cameroun – Partis politiques/Social Democratic Front Littoral: Hier unis contre Jean-Michel Nitcheu, Célestin Djamen et Elimby Lobe ne s’entendent plus

Les deux vont briguer le poste de président régional du parti lors de l’élection prévue le 16 octobre 2016 à Douala.

Le front anti-Nitcheu se fissure-t-il ? Célestin Djamen et Abel Elimby Lobe, deux de ses principaux animateurs ne sont plus d’accord sur l’essentiel. Les deux militants du Social Democratic Front (SDF) qui jusque là étaient d’accord lorsqu’il fallait s’attaquer au dirigeant de ce parti dans la Région du Littoral (Jean-Michel Nitcheu) vont désormais s’affronter. Et pas que sur un plateau de télévision comme sur la télévision Ltm jeudi soir. Mais aussi dans les urnes.

Les deux vont briguer le poste de président régional du Littoral lors de l’élection prévue le 16 octobre 2016 à Douala. Selon nos informations, chacun des deux veut être le président. Personne ne veut occuper une autre fonction. Notre source précise cependant que leurs divergences se limitent à ce niveau. «Ils sont toujours en bons termes, il n’y a pas d’animosité», assure-t-elle.

Cette opposition fait déjà ricaner Carlos Rodrigue Ngoualem, un de leurs souffre-douleur. «Finalement, l’élu du 16 octobre prochain ne sortira pas de ce duel. Je peux parier qu’ils seront tous deux battus. Et ce pour deux raisons. La première c’est leur arrogance. La deuxième c’est qu’ils n’ont pas de base. Je leur conseille pour l’avenir de respecter les militants du SDF avant de venir demander leurs suffrages. Il faudra aussi qu’ils sachent que le SDF ne s’est jamais laissé intimider par les sorties médiatiques des militants qui se prennent pour des super men», écrit sur Facebook ce jeudi le 6e l’adjoint au Maire de Douala 5e.

Abel Elimby Lobe et Célestin Djamen auront face à eux Jean-Michel Nitcheu, le président sortant, qu’ils tiennent pour responsable de tous les maux dont souffre le principal parti de l’opposition camerounaise dans la Région du Littoral.