Cameroun: Pain à base de manioc pour remplacer le blé

En 2014, l’utilisation de la farine de manioc par les boulangers faisait baisser le prix du pain de 40%.

Cette initiative,fut lancee en 2011 par le ministre Nigerian de l’agriculture de l’heure,Akinwumi Adeshina lorsqu’il declarait :
« Les dépenses dans les importations de produits alimentaires sont inacceptables »…le Nigeria importe du blé d’une valeur de 635 milliards de nairas par an, diminuant ainsi ses recettes en devises et aggravant le taux de chômage. L’utilisation de la farine de manioc dans la fabrication du pain devrait contribuer à la réduction des importations de blé de moitié.En plus de faire économiser au Nigeria 315 milliards de nairas, cette mesure va également créer des emplois et encourager les agriculteurs à produire davantage, « a ajouté M. Adeshina.