Cameroun – Ouest: Le Commandant de la brigade de Gendarmerie de Mbouda limogé

Le maréchal de logis Richard Mbomo qui médite son sort en cellule, est accusé de collusion avec des hors la loi.

Mardi 11 juillet dernier, Richard Mbomo a été déchu de ses attributs de commandant de la brigade Ter de Mbouda dans la région de l’Ouest. A en croire La Nouvelle expression du lundi 17 juillet 2017 qui relaie cette information, il a été remplacé à titre intérimaire par le chef de secteur de la compagnie de gendarmerie de cette ville.

En effet, depuis quelques temps, le commanadnt était filé par sa hiérarchie à cause de nombreuses plaintes qui fusaient contre lui et faisaient état de ce qu’il entretiendrait des relations étroites avec des malfrats. Mais selon des sources bien renseignées, c’est une affaire de meours qui viendra mettre le feu aux poudres.

Le journal rapporte que la semaine dernière, aux environs de 18h et demie, les parents de la petite F M l’envoient faire des achats chez le boutiquier du coin, non loin de leur domicile. Une trentaine de minutes plus tard, la petite n’est toujours pas revenue et ses parents se lancent à sa recherche. C’est ainsi que le père de la fillette va entendre ses cris dans la broussaille et surprendra de fait, un  homme de 45 ans en flagrant délit de viol.

Après avoir recu des coups de poignard de l’agresseur, les cris du père de la petite vont alerter les voisins qui vont par la suite mettre la main sur l’homme en question. L’agresseur sera conduit à la brigade Ter de Mbouda et gardé à vue. Mais le lendemain, les victimes se rendent à la brigade pour se renseigner sur la suite de la procédure et constatent curieusement compte que le présumé violeur a disparu, peut-on lire dans le journal.  Ce sera donc au colonel commandant de la légion de l’Ouest qui sera désigné interimaire dans cette unité de gendarmerie. Pour ce  qui est du sort du commandant déchu, il le méditerait au fond d’une cellule de la légion de gendarmerie à Bafoussam.