Cameroun – Nanbudo. SUD,L’équipe nationale de Nanbudo en stage à Ebolowa.

C’est la salle de sport du collège régional d’agriculture (CRA) d’Ebolowa qui a abrité ledit stage préparatoire à la coupe de la communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) de Nanbudo qui se tiendra dès le 26 juin prochain à Ndjamena au Tchad.
Pour maître Serges Arnaud Enam Assam entraineur national adjoint de Nanbudo, il est question de mettre les athlètes en jambes d’où la tenue de ce stage à Ebolowa. Dans le cadre de ce travail de groupe, deux objectifs sont visés. L’un est pédagogique, celui qui consiste à toujours faire en sorte que les apprenants se transcendent, d’aller un peu plus dans l’étude de la  pratique martiale.

Le deuxième point est lié aux jeunes de l’équipe nationale qui font le stage en vue du championnat Cemac qui se tiendra le week-end prochain dans la capitale Tchadienne. Une cinquantaine d’athlètes ont été appelés et à mesure, on retiendra certains en fonction des défis que la direction nationale s’est donnée pour cette compétition. Maintenant, avec le déroulé du programme de la préparation, il est pour les encadreurs de voir ceux qui auront rapidement grandi dans l’exécution des techniques.

Ce stage à Ebolowa vise également à sensibiliser les adeptes de cet art martial, afin que la ville devienne un pôle de Nanbudo. La chance actuelle pour cette discipline dans la ville d’Ebolowa ou tout de même dans la région du Sud est que son président national,  maître François Mbassi y réside. A cela,  compte tenu de son dynamisme nous pensons que ce sera chose faite dans les prochains mois.

Les événements s’y prêts bien pour l’ensemble de la région du Sud, avec en l’occurrence les dixiades que la ville d’Ebolowa abrite au mois de décembre prochain. Encore que le Nanbudo fait partie des disciplines de cette compétition nationale, d’où  l’intérêt  d’entrer en campagne déjà. Dans cette politique de vulgarisation de la discipline, un plan est mise en œuvre pour en faire de Sangmélima, Ambam et Kribi, des pôles du Nanbudo.

nanbudo_Serges_Arnaud_Enam_Assam

Pour cela, la ressource humaine est le premier capital disponible pour ce projet. Il va juste rester à combiner les disponibilités  individuelles pour en faire un résultat d’ensemble, et pouvoir susciter  un amour pour la discipline. Déjà, nous  pensons que ce stage débuté le 17 juin dernier et qui  s’est achevé le 19 a permis d’huiler bien le système pour une meilleure prestation de nos athlètes à la coupe de la Cemac du Nanbudo.  Les athlètes se disent prêts pour défendre les couleurs du pays.