Cameroun – Musique : Le leader des X-Maleya met un terme à la rumeur sur leurs rapports tendus avec Samuel Eto’o …Explications

Alors que Samuel Eto’o a été élevé mardi dernier à la haute fonction d’Ambassadeur de Bonne Volonté par l’UNICEF, les débats des plus futiles aux plus ridicules défraient la chronique concernant l’absence des X-Maleya à ses côtés et celle des jeunes qui étaient massivement attendus au palais polyvalent des sports lors de ladite cérémonie.

 

A la question de savoir pourquoi les X-Maleya étaient absents à cette cérémonie, Alain Boban, un animateur de la radio Soleil FM, a tenté de détourner l’opinion en faisant croire que les rapports entre Samuel Eto’o et les X-Maleya étaient tendus.

Ce dernier a même pensé que l’absence des X-Maleya à cette cérémonie se justifiait par le fait que le Pichichi avait posé un lapin au groupe qui fêtait ses 10 ans de carrière au musée national, le 8 février dernier. Une manière peut être pour ce dernier de vouloir créer le Buzz.

A la suite de cette rumeur qui commençait à prendre de l’ampleur, le leader du trio a été joint au téléphone par l’animateur en vue de s’expliquer sur leur absence qui sautait à l’œil. Voici ce que Boban a posté après l’entretien: « X-MALEYA (Droit de réponse) Joint au téléphone il y a quelques minutes, Roger du groupe X-Maleya me fait comprendre que le groupe, pour des raisons indépendantes de sa volonté, n’a pas pu effectuer le déplacement du Palais des Sports mardi dernier pour la cérémonie de l’UNICEF. En fait, ils étaient pris ailleurs ».

« La cérémonie initialement prévue pour le 10 février 2017 a été d’abord reportée pour le 9 mars et finalement renvoyée au 21 mars. Malheureusement le groupe n’était pas disponible pour le 21 mars », disait la déclaration de Roger des X-Maleya qui dans un calme olympique termine en disant «il n’y a aucun souci entre Samuel Eto’o et le X-Maleya tout va bien entre les deux parties je puis te le rassurer mon cher Boban mais toi tu aurais pu m’appeler avant pour avoir des informations », a lancé Roger à l’animateur radio pendant l’échange.