Cameroun – Miss Orangina: L’édition 2015 est lancée

La Société des Brasseries du Cameroun a lancé la deuxième édition du concours Miss Orangina.

Les inscriptions qui ont commencé s’achèveront le 14 octobre prochain.
Qui succèdera à Bettina Djussi ? La jeune étudiante de 20 ans avait remporté la compétition en 2014. Parmi les 8 prétendants à la couronne en finale, le public électeur et le jury avaient estimé qu’elle est la plus représentative des valeurs de la marque Orangina, objectif recherché par la Société des brasseries du Cameroun, organisatrice de la compétition. Le but reste le même en 2015 tout comme le principe. Les responsables de la Société brassicole sont revenus largement sur le déroulé de l’évènement au cours de la conférence de presse donnée au siège de la Sabc le 28 septembre dernier. Après l’enregistrement des candidates qui doivent avoir entre 18 et 25 ans, celle-ci doivent se soumettre à la sélection à travers des castings.
Ainsi, les 1/4et 1?2 finales se dérouleront à Douala, Bafoussam et Yaoundé du 28 octobre au 12 décembre 2015. On procèdera par élection. Le vote est réparti entre le public, 40% et le jury 60%. La sélection des candidates retenues au casting se fera uniquement par le jury. La finale aura lieu à Douala le 12 décembre. La Miss 2015 sera élu par un public de fans et de supporters auxquels il est permis de voter pour leurs candidates préférées à travers un ticket obtenu à l’achat d’une boisson Orangina « .

Pour le profil, les postulantes, en plus de l’âge, doivent remplir d’autres conditions comme  » ne pas porter de tatouage ni de piercing visibles « ,  » n’avoir jamais posé nue ou fait l’objet de publications où la candidate paraitrait partiellement ou totalement nue « , ou encore  » être célibataire « . Décrocher la couronne de Miss Orangina est loin d’être une mince affaire car être représentative des valeurs de la marque Orangina c’est être dotée d’une beauté naturelle, se distinguer par l’originalité de son talent, être cultivé, être élégante, avoir le sens du prestige. Le lot à gagner quand on a démontré ces qualités et qu’on est élu est de 1 500 000Fcfa, 700 000 Fcfa et 500 000Fcfa pour la 1ère et 2ème Dauphine. La Miss, en tant que ambassadrice de la marque Orangina, a la lourde responsabilité de la représenter au niveau national. Elle doit également agir dans le sens de préserver les valeurs de la marque. A ce propos, le témoignage de Bettina Djussi pendant la conférence illustre bien cette préoccupation. Elle dira avoir soutenu tout le long de l’année les orphelins, les malades de sida, avoir approvisionné les prisonniers en médicaments…. Avoir essayé de relever les personnes qui sont dans la souffrance. Elle ne s’est donc pas contentée que de toucher du fric.