Cameroun – Mink’s: Je suis surpris par le succès de « le gars-là est laid »

De son vrai nom Stéphane Franck Minkada, l’auteur de ce single dont le vidéogramme sera dévoilé ce soir à 18h parle de cette chanson tout en évoquant ses projets à venir.

Dans quel contexte as-tu composé la chanson « Le gars-là est laid» ?
Je voudrais tout d’abord dire que la chanson raconte une histoire vécue. 237online.com Pour la petite histoire, j’étais avec les amis et on parlait de nos expériences dans les relations amoureuses. Après la conversation, je me suis dit que je pouvais faire une chanson pour raconter mon histoire avec le grand public et c’est pour cette raison que je me suis mis à écrire, puis j’ai enregistré la chanson et maintenant elle a trouvé un échos plutôt favorable auprès du public.

Est-ce que le succès que connaît la chanson auprès des jeunes notamment t’a surpris ?
Oui, le succès de cette chanson m’a surpris. Au départ, c’est un morceau qui me concernait personnellement ce qui fait que je ne m’attendais pas à un tel succès. C’est un titre sur lequel je misais le moins. Le succès que

connaît aujourd’hui « le gars-là est laid », est toujours bénéfique pour moi. C’est une bonne chose de voir que les amoureux de la musique urbaine et les jeunes en particulier aiment ce que je fais et cette reconnaissance m’encourage à me battre davantage pour ne pas les décevoir.

On se rend compte que ta chanson fait l’objet de plusieurs covers (reprises), par d’autres artistes hiphop. Certains observateurs avertis de la musique urbaine camerounaise affirment même qu’aucune chanson n’a jamais été autant reprise. Quel est le sentiment qui t’anime au regard de tout cela ?
Déjà je suis très content et reconnaissant envers ceux qui ont repris la chanson (Franko, Fabii, Tenor etc). Je considère cela comme un signe de bénédiction et cela montre que ce que je fais ne passe pas inaperçu. Les différents covers montrent à suffisance que la musique urbaine camerounaise évolue et cela concourt également à faire la promotion de la chanson tout en me poussant à travailler encore davantage pour toujours être une source d’inspiration.

Lorsqu’on écoute tes chansons, on se rend compte que la thématique principale est axée sur les femmes. Pourquoi ?
Je ne critique pas uniquement les femmes. C’est vrai que dans la plupart de mes chansons, je parle beaucoup des filles puisqu’elles dérangent beaucoup. La majorité des problèmes que les gens ont dehors « c’est à cause des filles », apprend-on souvent. Elles sont très compliquées on le sait tous. Ainsi à travers la musique, j’appelle nos sœurs à être plus responsable. Dans le titre « panthère », je parle des filles qui misent tout sur leur apparence pour parvenir à leurs fins. Pour ce qui est de « sponsors », j’attire l’attention des filles en disant qu’il n’est pas bien pour elles de « voler », les maris de nos mamans. Dans la même veine je demande aux pères de laisser les enfants d’autrui tranquille car ils ont déjà bâti leur avenir avec femme et enfants.

Quels sont tes projets immédiats après le succès du single « le gars-là est laid ? »
Actuellement, nous nous préparons à dévoiler le vidéogramme de la chanson ce vendredi 30 septembre 2016 à 18h d’abord sur You Tube. La sortie de l’Album « tranche de vie », est prévue pour la fin de ce mois. Aussi, nous entendons continuer avec la promotion qui cette fois ci sera plus axée sur la vulgarisation de la chanson à l’extérieur du Cameroun car à l’intérieur elle a déjà presque conquise tous les cœurs.