Cameroun – Mérite: Ces Camerounais promus dans les instances internationales en 2016

De nombreux Camerounais occupent des fonctions importantes au sein des instances internationales depuis le début de l’année.

Le dernier en lice est Célestin Monga. L’économiste vient d’être nommé vice-président de la Banque Africaine de Développement (BAD) chargé de la Gouvernance économique et de la Gestion du savoir. Un autre poste prestigieux pour ce Camerounais qui a travaillé pendant 13 ans à la Banque Mondiale. Il a par ailleurs enseigné à l’Université de Boston, aux États-Unis, et à l’Université de Bordeaux, en France.

L’occasion pour La Nouvelle Expression (LNE) du 12 juillet 2016 de faire un petit zoom sur les Camerounais qui brillent au niveau des instances internationales. Le Journal indique ainsi qu’à la BAD, Célestin Monda va retrouver Alain Ebobissé. «L’autre camerounais, arrivé quelques mois avant lui, a reçu la confiance du Conseil d’administration pour occuper le poste de Directeur exécutif d’Africa50, un fonds d’investissement dédié au financement des infrastructures sur le continent africain lancé sur initiative de BAD».

Ces promotions s’ajoutent à celles de deux autres compatriotes. Il s’agit de Michel Kenmogne et Albert Zeufack. Michel Kenmogne, linguiste à la réputation établie, a été élu en février  «à la tête de la Société Internationale de Linguistique (SIL International), une organisation mondiale qui mène des études et des analyses linguistiques  sur plus de 2 590 langues parlées par 1,7 milliard de personnes dans le monde», précise LNE. Albert Zeufack, lui, occupe désormais le poste d’Économiste en chef du Bureau économique pour la zone Afrique.