Cameroun: Maurice Kamto, Penda Ekoka, A. Dzongang et P. E Kingue annoncent des marches pour le mois de juin 2019.

Au bas du document de six pages qu’ils ont cosigné, le leader du MRC et ses principaux alliés, ont tenu à informer aussi directement la présidence de la République, le SG des Nations unies, le président de la commission de l’Union africaine et son homologue de l’Union européenne.

Incarcérés depuis quatre mois pour avoir organisé des manifestations au Cameroun contre l’avis des pouvoirs publics, l’opposant Maurice Kamto, président national du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), et ses leaders alliés Christian Penda Ekoka, Albert Dzongang et Paul Eric Kingue, ont cosigné depuis la prison principale de Kondengui à Yaoundé, un document dans lequel ils appellent leurs partisans à marcher les 1er et 8 juin 2019 pour « la fin des violences dans les régions anglophones, la libération des prisonniers de la crise anglophone, la libération des prisonniers du parti MRC et alliés, dire oui aux manifestations publiques pacifiques, non à la sécession, demander l’audit de la gestion des fonds de la CAN 2019, exiger la réforme consensuelle du système électoral, dire non au tribalisme»

Ci-dessous, une copie intégrale du document signé par le président du MRC et ses leaders alliés: