Cameroun – Manœuvre: Paul Biya a fait annuler la tenue du 4e congrès du parti au pouvoir

Le 4e congrès du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) qui devait se tenir en septembre 2016 n’a pas eu lieu. L’absence de Paul Biya, son président national, dont le mandat est achevé, en est la principale raison.

Après avoir pris part à la 71e Session ordinaire de l’Assemblée Générale des Nations Unies qui s’est tenue aux États-Unis d’Amérique, le Président de la République n’est pas revenu dans son pays. L’absence de Paul Biya, par ailleurs président sortant du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC), a eu pour conséquence l’annulation de la tenue du 4e Congrès dudit parti.

La Nouvelle Expression du lundi 3 octobre 2016 rappelle que Grégoire Owona, Ministre du Travail et de la Sécurité Sociale (MINTSS), par ailleurs Secrétaire Général Adjoint du Comité Central du RDPC, affirmait en mars 2016 que «la plus récente assise du genre ayant eu lieu en septembre 2011, plutôt que d’accuser le RDPC de ne pas donner de lisibilité sur son calendrier, il est loisible de dire aux uns et aux autres de s’attendre à un Congrès ordinaire du RDPC au plus tard en septembre 2016».

«Ce qui serait anormal par contre, et qui pourrait nous mettre en difficulté, serait de tenir le congrès après septembre 2016. On tomberait dans l’illégalité, puisqu’on aura dépassé cinq ans», craignait alors Grégoire Owona. Saint Éloi Bidoung, adjoint au Maire de Yaoundé VI et militant du RDPC, indique le journal, a affiché sa volonté de se porter candidat à la présidence du parti. «Le mandat de Paul Biya est donc actuellement caduc», peut-on lire.

Paul Biya avait été réélu à la tête du parti lors du dernier congrès qui s’est déroulé les 15 et 16 septembre 2011. Il a aussi été question du renouvellement des instances dirigeantes (Bureau politique, membres titulaires et suppléants, membres des bureaux nationaux de l’Organisation des Jeunes et l’Organisation des Femmes du parti, (OJRDPC) et (OFRDPC).