CAMEROUN :: MAMY NYANGA MASTER CLASS : VAINCRE LA PEUR POUR MIEUX ENTREPRENDRE

Tel est l´objet de la 2e session à l´attention de 200 bénéficiaires de la gente féminine du quartier briqueterie, sur le leadership et le développement personnel, ouvert dimanche dernier à Yaoundé 2.

C´est pour encourager la gente féminine du quartier briqueterie, à vaincre la peur pour mieux entreprendre, qu´une session de formation leur est offerte. Il sera question de renforcement des capacités des filles et des femmes musulmanes, sur une période d´un mois. L´initiative de la « Mamy Nyanga Master Class », qui bénéficiera à 200 femmes, sera axée sur le leadership et le développement personnel, afin de leur transmettre la notion d´entreprenariat.

La lutte contre la pauvreté, mais également, celle de l´émancipation de la femme, restent des combats pour la Fondation Puene Françoise.« Il ne faut pas avoir peur de la difficulté, parce que c´est le seul moyen existant pour devenir meilleure. Notre combat est celui de tordre le coup à la pauvreté, en procurant à nos soeurs les éléments nécessaires, pour faire face à ce mal. Au lieu de leur procurer de l´argent, nous leur accordant des micro-projets nonremboursables, ainsi que les enseignements nécessaires, afin qu´elles soient mieux outillées pour relever les défis qui les interpellent ».

Babanya´s Youth Association et les réseaux d´associations qui l´accompagne, ont porté leur choix sur Mamy Nyanga Master Class, au regard de l´engagement social de sa promotrice, à travers la Fondation Puene Françoise. « Par ces actions, elle s´attèle à redonner du sourire à ses frères et soeurs, voilà pourquoi nous lui avons tendu la main, et elle a accepté de nous accompagner », indiquera le porte-parole de l´association. Le portail des camerounais de Belgique. « Mamy Nyanga », dans l´échange qu´elle a eu avec ces dernières au cours d´une causerie a partagé avec celles-ci son expérience, de zéro à milliardaire. Elle n´a pas existé à leur donner les clés et les pistes du succès, comment entreprendre. « Je suis là pour parler de comment partir de 0 à milliardaire, ne jamais attendre d´avoir la totalité du capital, avant de démarrer son activité ».

Durant un mois, les experts de la « Mamy Nyanga Master Class », s´attèlerons à former ces dames dans les domaines du commerce, la coiffure, l´esthétique, la couture. Des séances théoriques et pratiques à une quinzaine d´associations, qui se feront avec le matériel didactique adéquat, offert pour la circonstance par Mamy Nyanga aux différentes associations qui ont fait le déplacement. Grâce notamment à un partenaire de choix, l´honorable Paul Eric Djomgoue. « L´enseignement que Mamy Nyanga nous donne aujourd ´hui est capital, et nous aidera dans nos investissement, raison pour laquelle j´invite nos filles et nos soeurs à se joindre à nous pour tirer profit de ces enseignements », lance la jeune Aissatou.

Une initiative saluée par le Maire de Yaoundé 2 et qui contribue à l´amélioration des conditions de vie des populations. « Une adhésion des filles et des femmes, marquée par l´engouement pour cette formation, pour le bien-être des populations et celles de la briqueterie en particulier. Un autre appui multiforme pour améliorer les conditions de vie des populations de Yaoundé 2. Merci pour cette contribution qui va en droite ligne de notre politique », se félicite Yannick Ayissi.