Cameroun – Lutte contre la vie chère: Luc Magloire Mbarga Atangana met en garde les spéculateurs des prix

La satisfaction de Luc Magloire Mbarga Atangana est venue au cours de sa tournée, notamment au sein de la Société africaine de négoce (Soaneg). Dans son magasin de de Bertoua, le patron du Commerce a découvert des tonnes de produits de première nécessite stockés et prêts à alimenter la région de l’Est sans rupture.

Le membre du gouvernement s’est aussi rendu à la Boulangerie Mie dorée et au marché moderne de Bertoua où il a pu s’en convaincre du respect des prix par les différents opérateurs économiques. Accompagné par le gouverneur de la rêgion de l’Est,Grégoire Mvongo, Luc Magloire Mbarga Atangana dit être venu a l’Est dans le cadre du dialogue social prôné par le Chef de l’État, pour la consolidation de la paix sociale à l’Est.

“Nous encourageons le Partenariat public-privé (PPP) et la citoyenneté démontrée par les créateurs de richesses locaux qui savent qu’il existe une relation en symbiose entre eux et les consommateurs. À ceux,je suis venu leur apporté un message de reconnaissance et d’encouragement des pouvoirs publics” a laissé entendre le membre du gouvernement lors de la séance de travail qu’il a présidé dans les services du gouverneur de l’Est.

Autour de lui, les opérateurs économiques et les associations des consommateurs locaux. Mais force a été de constater que dans le Soleil Levant, il n’est pas encore une association qui milite pour la défense des droits des consommateurs légalement reconnues.

En effectuant une descente dans les marchés de la ville de Bertoua, tout laisse croire que Luc Magloire Mbarga Atangana n’a pas voulu se contenter aux allégations de Sieur Pété Yagoua qui s’est présenté à lui avec le titre de président fondateur d’une association des consommateurs à Bertoua.

Ce dernier, lors de sa prise de parole a voulu trompé le Ministre du Commerce en arguant que: “les prix pratiqués dans la ville de Bertoua respectent les normes. Quand j’achète ma bière au bar ou mon Kg de poisson à la poissonnerie, je suis satisfait”.

Réputé pour son imposture dans le chef lieu de la région de l’Est, il vu humilié par les consommateurs lors de la visite du Ministre du Commerce dans l’une des agences de Congelcam et à la boucherie situées au marché central de Bertoua. Reste maintenant que les contrôleurs des prix de ce départements ministériel effectuent des descentes telles que prescrites par Luc Magloire Mbarga Atangana pour sanctionner tous les commerçants véreux.

Par Gustave Epok à Bertoua | Actucameroun.com